×
Pays : Inde Label : Death Disco Disaster Genres et styles : filmi Année : 2020
Artistes variés

Lost Tapes From India

· par Rupert Bottenberg

Précisons d’abord que les bandes à partir desquelles cette compil a été assemblée n’ont pas été perdues. Un copain du compilateur les a trouvées dans une boîte sur le trottoir un jour de cueillette des ordures à Lisbonne. Les poubelles d’un inconnu se sont révélées un véritable coffre au trésor pour le DJ, documentariste et fureteur portugais Eduardo Morais, alias Death Disco Disaster.

Les cassettes sauvées de l’oubli présentent un panorama du Bollywood du début des années 90, une période intéressante pour le filmi, la musique pop du cinéma indien. La période disco kétaine était bien révolue, celle de l’invention et de l’appropriation anarchiques des années 80 s’était stabilisée en un code plus formel et la qualité de la production était en hausse.

Les synthés étaient alors omniprésents et on en trouve en abondance sur le calypso robotique Pum Pum Pum d’Abhijeet, les deux électro-funk fluorescents d’Anu Malik et plusieurs titres de Bappi Lahiri, un pionnier du synthé de Bollywood. Parmi ceux-ci figurent l’espiègle O Lal Dupatte Wali, l’hilarant Kisi Ko Daulat Ki Tension Tension et, dans une veine Bollywood plus « classique », le bondissant Chhan Chhan Baje Ghungroo. Dans la même veine, le duo fraternel Anand-Milind propose l’envoûtant Meri Tirchi Nazar Mein, chanté par Alka Yagnik.

Morais a fait un solide travail de sélection, revigoré les mixes et fait juste ce qu’il fallait comme montage pour faire briller ce que ces cassettes recelaient comme perles.

Inscrivez-vous à l'infolettre