L’Homme armé – La Cour de Bourgogne et la musique

· par Frédéric Cardin

Oh là là que c’est splendide cet album du Studio de musique ancienne de Montréal. Avant d’en parler, un peu d’histoire afin de bien tremper dans l’atmosphère de l’époque.

Lisez l’entrevue réalisée avec le directeur du SMAM, Andrew McAnerney

Nous sommes à la fin du 15e siècle, la Guerre de Cent Ans vient juste de prendre fin. Les Anglais ont été boutés hors de France, mais le brassage qui a résulté de leur invasion a laissé de nombreuses traces, dont certaines en musique. C’est en Bourgogne que le métissage a donné lieu aux plus spectaculaires rencontres stylistiques. Pourquoi? La politique, parbleu! La Bourgogne s’était alliée aux Anglais contre le Roi de France (ce sont eux qui ont brulé Jeanne d’Arc!), en plus d’avoir profité du conflit interminable pour étendre son territoire jusqu’en Flandres.

Résultat? Des rencontres autrement improbables entre compositeurs et musiciens anglais, français (bourguignons ou sous la protection du Duché) et flamands. Les fruits ? De la musique fabuleuse, aux confluents de ce qui se faisait de plus avancé en polyphonie à l’époque.

Le titre L’Homme armé fait référence à une chanson très populaire de l’époque, utilisée dans au moins une quarantaine d’œuvres savantes des 15e et 16e siècles, et qui raconte comment on doit toujours se méfier d’un homme armé. Il faut comprendre : les massacres, pillages, viols, meurtres gratuits, exactions de toutes sortes, rançonnements, etc. des soldats mal payés de la Guerre de Cent Ans ont laissé de profondes cicatrices!

Le Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM) nous invite donc à plonger dans une époque troublée, mais ironiquement foisonnante de beauté et de richesse musicale. Busnois, Dunstable, Dufay, Agricola, Binchois, Ockeghem et des Prés sont ici empreints de grandeur et de mysticisme sans atermoiements. Juste la pureté du son et des lignes polyphoniques resplendissantes. On dirait que le SMAM est meilleur d’année en année. Dans une cour internationale remplie de joueurs exceptionnels (beaucoup d’ensembles européens), le groupe montréalais tire brillamment son épingle du jeu.

L’enregistrement est baigné d’une lumière fine et ample, mais pas trop étincelante. Magnifique.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre