Pays : Mack Avenue Recordings Label : Genres et styles : jazz contemporain / jazz groove / jazz moderne Année : 2022

Joey Alexander – Origin

· par Varun Swarup

Grâce à un accès inégalé à l’éducation musicale et à l’enseignement en ligne, de plus en plus de personnes font preuve d’un talent musical exceptionnel à un jeune âge. Si cette prolifération de jeunes musiciens est certainement une chose remarquable, elle a également conduit à une diminution du titre autrefois impressionnant de « prodige de la musique ». Cependant, tous les prodiges ne sont pas égaux, et voir Joey Alexander en pleine action revient à redonner à ce terme tout son sens.

Né en 2003 à Bali, Joey a commencé à jouer du piano à l’âge de six ans et s’est très vite fait connaître non seulement en tant que prodige, mais aussi en tant qu’artiste, dans le monde du jazz. Ce qui était remarquable chez le jeune Joey, c’est qu’il possédait non seulement une technique pianistique remarquable, mais aussi une certaine musicalité et des prouesses d’improvisation qui ne peuvent être affinées qu’avec des décennies d’expérience. Son style de jeu remarquable a rapidement attiré l’attention de Wynton Marsalis qui a donné à Joey sa première chance, en l’invitant à se produire au Jazz at Lincoln Center. N’ayant pas grand-chose à prouver au monde, ce pianiste de 19 ans fait de la musique pour la musique et cela se ressent dans son dernier album Origin.

Origin est le premier album de Joey à ne comporter que des compositions originales. Loin des standards et du répertoire jazz traditionnel, Joey se fait un devoir d’explorer uniquement son propre terrain, et avec la section rythmique puissante de Larry Grenadier et Kendrick Scott, respectivement à la basse et à la batterie, les compositions de Joey décollent rapidement. En ce qui concerne l’album en général, l’ambiance est chaleureuse, discrète et plus lyrique que sur son précédent album, Warna, sorti en 2019. Un bref coup d’œil à la liste des pistes démontre l’engagement de Joey avec des thèmes saisonniers, pastoraux et spirituels. Mis à part Rise Up, qui présente un beau jeu uptempo de Chris Potter et Gilad Hekselman, l’album est certainement du côté doux des choses.

Peut-être qu’avec Origin, Joey utilise cet album comme un véhicule pour sa propre introspection. Si la musique est quelque peu détendue, elle n’est jamais languissante, mais déborde de vie grâce à l’alchimie musicale bouillonnante entre ces excellents musiciens. Les amateurs du côté groovy et lyrique du jazz moderne trouveront beaucoup à aimer ici.

Tout le contenu 360

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

La meilleure version de Karkwa

La meilleure version de Karkwa

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Wisp – Pandora

Wisp – Pandora

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Aquaserge – La fin de l’économie

Aquaserge – La fin de l’économie

DoNormaal – Palmspringa

DoNormaal – Palmspringa

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Des filles qui rockent

Des filles qui rockent

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Inscrivez-vous à l'infolettre