Pays : Royaume-Uni Label : I Love Acid Genres et styles : breakbeat Année : 2020

Lockdown Breaks

· par Rupert Bottenberg

Le Britannique Luke Vibert fait de la musique depuis le milieu des années 90, sous son propre nom ou divers pseudonymes dont ceux de Plug et Wagon Christ. Ses productions ont paru sous les étiquettes Rephlex, Ninja Tune, Mo’ Wax, Planet Mu, Warp et plusieurs autres. Vous comprendrez donc qu’il est du genre difficile à classer, bien qu’il soit en fin de compte un formidable et réputé beatmaker, comme en témoigne ce plantureux assortiment de motifs rythmiques.

Vibert a assemblé ici, à l’intention de ses collègues producteurs également confinés, près d’une centaine de rythmes à partir desquels construire. Du premier, bien nommé, Slow Pumper, avec ses 70 BPM, le tempo s’accélère progressivement jusqu’au tout dernier, le propulsif Pater et ses frénétiques 165 BPM. Au fil des 92 pistes, Vibert passe en revue rien de moins que la moitié de l’histoire de la musique enregistrée pour les discothèques et les clubs de danse, ce qui est tout à fait conforme à l’esprit de cet infatigable créateur et à son désir de sans cesse proposer quelque chose de différent. À vous de prendre la balle au bond et de proposer à votre tour quelque chose d’encore plus différent.

Tout le contenu 360

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Inscrivez-vous à l'infolettre