×
Pays : Italie Label : Arcana Genres et styles : baroque / classique Année : 2021

Francesco Rasi – La cetra di sette corde

· par Frédéric Cardin

C’est un véritable pilier totalement oublié de l’évolution musicale (mais aussi meurtrier!) que nous fait découvrir cet album de l’excellent label Arcana. Francesco Rasi (1574-1621), dont 2021 est le 400e anniversaire de décès, a été l’un des artistes catalyseurs grâce auxquels le style baroque a pu amorcer son épanouissement au moment où celui de la Renaissance entrait dans son crépuscule. Compositeur, certes, mais aussi chanteur (il a tenu le rôle-titre dans l’Orfeo de Monteverdi, le ‘’premier’’ opéra de l’histoire) et poète, Rasi aura tiré avantage des largesses philanthropiques des familles Médicis et Gonzague pour exercer son talent.

Rasi, tout en participant à l’éclosion de l’opéra en tant que forme artistique, a aussi contribué au développement du chant soliste et d’une fusion nouvelle entre texte et musique, ce que La cetra di sette corde (La Lyre à sept cordes), recueil de poésie destinée à l’art vocal du « recitar cantando » (« déclamer en chantant »), représente parfaitement. 

Il s’agit de chansons d’amour (on n’a rien inventé…) qui passent par tous les avatars ou presque des relations entre deux êtres, soit les élans des premiers moments, les regards chargés de sens, les bienfaits de l’amour sur les protagonistes, jusqu’à la trahison, la rupture, puis les souvenirs, la mélancolie. En tout, sept parties divisent ce parcours d’un amour fictif mais complet, les sept cordes le Lyre…

Les textes sont de Rasi lui-même en bonne partie, mais aussi de Pétrarque et de Marino, et témoignent de la qualité de la langue de l’époque, mais aussi de son habileté à suggérer mille effets de sensations, parfois charnelles, dans un cadre évocateur de haute et spirituelle tenue.

Ricardo Pisano est le ténor orphique inspiré qui tient le rôle d’un Rasi réincarné qu’on imagine facilement avoir interprété lui-même ces bijoux de chansons lyriques des tous premiers temps de cet art. L’ex Giardino armonico Francesco Cera dirige l’excellent ensemble Arte Musica.

Un album important pour tous les mélomanes curieux d’en savoir plus sur les balbutiements du baroque et du chant lyrique.

Inscrivez-vous à l'infolettre