Pays : Canada Label : Stomp Records Genres et styles : power-pop / synth-pop Année : 2023

Autogramm – Music That Humans Can Play

· par Ann Pill

Le nouvel album d’Autogramm, Music That Humans Can Play, c’est ce qui se produit lorsque quatre musiciens talentueux et reconnus décident de s’amuser. Pour Jiffy Marx, CC Voltage, The Silo et Lars Von Seattle, l’époque du punk trop positif est révolue. Leur power pop à haute teneur en énergie donnera certainement envie de danser, même chez les pessimistes les plus endurcis. 

L’album commence par Born Losers, qui répond à la sempiternelle question : « À quoi ressemblerait-il si Bruce Springsteen traversait une phase de synthèse ? »  WannaBe, en revanche, n’a pas grand-chose à voir avec la chanson brit-pop du même nom. Il s’agit plutôt d’un morceau épique sur le thème de l’autonomisation. 

Hey Allie est la magnifique incarnation de la « nouvelle » new-wave. Il est logique que CC Voltage ait écrit cette chanson pour sa fille qui vient de naître. Tout l’album sonne comme une lettre à la nouvelle génération, lui disant que tout va bien se passer. 

Ce que les paroles manquent de subtilité, elles le compensent en termes de réalisme. On a parfois l’impression d’assister à un séminaire sur l’autonomie, mais de nos jours, nous avons vraiment besoin que quelqu’un nous dise : « Ce n’est pas la fin du monde ». Oui, c’est ringard, mais est-ce vraiment un crime ? Autogramm a les qualités d’orateur motivant d’Andrew W.K. et les qualités musicales de The Cars. 

L’album arrive tellement chaud qu’il s’y enferme presque. Quand on commence à 100, c’est un peu difficile de continuer. Ils essaient de ralentir les choses avec Westbound et Always Going to Be My Girl qui semblent un peu déplacés dans le contexte du reste de l’album. Ils sont incroyablement conscients d’eux-mêmes, ce qui est le plus évident dans le bien nommé morceau synth-pop/punk Plastic Punx. « Punks not dead but every show we play takes another year off our lives. »

Espérons qu’ils se trompent sur ce point car s’ils peuvent jouer cet album en live avec ne serait-ce qu’une fraction de l’énergie de cet enregistrement, ce serait incroyable. Cet album est plein de nostalgie sans avoir peur du progrès. Il commence parfois à ressembler au Baby’s First New Wave Album, mais s’il y a un espoir pour la prochaine génération, nous devons la faire démarrer jeune. Ce n’est peut-être pas sérieux ou remarquablement nuancé. Mais il n’a peut-être pas besoin de l’être. Il est presque certain qu’il vous fera sourire et, vraiment, que peut-on demander de plus ?

Tout le contenu 360

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Inscrivez-vous à l'infolettre