Pays : Canada Label : 4AD Genres et styles : électro-pop / synth-pop Année : 2020

WOMB

· par Steve Naud

Du sang, des viscères, des corps démembrés… voilà la matière dont sont faites les chansons du duo edmontonien Purity Ring. WOMB est le troisième album de la formation qui s’était fait remarquer avec Shrines en 2012. La voix doucereuse de Megan James continue de susurrer ces textes macabres sur des musiques électroniques un brin expérimentales conçues par Corin Roddick. La mort et l’amour, l’horreur et la pop, l’acide et le sucré : la façon dont le tandem marie les extrêmes n’est pas dépourvue d’intérêt. 

Malheureusement, aussi intrigante soit-elle, cette approche finit par tourner à la recette. Titre après titre, le duo nous fait patauger dans les mêmes eaux sanguinolentes où surnagent des paillettes. Quelques trouvailles au niveau de la production ravivent notre intérêt de temps à autres, mais dans l’ensemble, Purity Ring ne fait que démontrer la minceur de sa formule. L’habillage sonore de ces chansons finit par devenir unidimensionnel et le registre vocal limité de James n’arrange rien. Cinq ans après Another Eternity, on se serait attendu à plus, mais WOMB reprend les choses exactement là où elles avaient été laissées avant la pause et n’apporte rien de bien neuf à la musique du groupe qui ne sort guère de sa zone de confort. Paradoxal pour un groupe qui, depuis ses débuts, s’affaire à cultiver notre inconfort. 

Tout le contenu 360

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Inscrivez-vous à l'infolettre