Pays : France Label : Allo Floride Genres et styles : électro / électro-pop / synth-pop / synthwave Année : 2022

Régina Demina -Dreamcore

· par Luc Marchessault

Avec son Hystérie ! d’il y a deux ans, Régina Demina avait suscité d’indélébiles émois chez le musicophile (à preuve, cette recension). Elle récidive trop brièvement au moyen d’un microalbum de quinze minutes où elle malaxe fructueusement, encore une fois, d’ensorcelants ingrédients. Musicalement d’abord, la synthwave, l’électropop, l’électro tout court, la cyberwave, la cyberpop ou l’hyperpop s’interconnectent de la manière la plus harmonieuse qui soit. Rayon paroles, Régina Demina étend son champ textuel : au lolitaïsme, à l’onirisme et à la cyberexistence s’ajoutent les jeux vidéo, le vampirisme (« Quatre canines en pointes taillées – bien plantées »), la mythologie germanique (elle mentionne l’ondine, cette sirène riveraine maintes fois mise en scène, en mots et en images) et la programmation informatique (« C’est un algorithme spécifique – J’ai du chagrin – Rien de fantastique »). Madame Demina est passée de l’étiquette Kwaidan à Allo Floride, maison qui regroupe Yuksek, Silly Boy Blue et Macadam Crocodile, entre autres. Espérons que sa musique soit plus largement diffusée et qu’elle nous revienne bientôt avec d’autres créations aussi marquantes. D’ici là, on peut aussi se mettre sous la dent le court métrage ci-dessous. Vous verrez, le rêve diurne de Régina Demina persistera dans votre sommeil.

Tout le contenu 360

Aquaserge – La fin de l’économie

Aquaserge – La fin de l’économie

DoNormaal – Palmspringa

DoNormaal – Palmspringa

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Des filles qui rockent

Des filles qui rockent

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Festival Classica | Des Lettres de Chopin à voir et à entendre

Festival Classica | Des Lettres de Chopin à voir et à entendre

Aunty Rayzor – Viral Wreckage

Aunty Rayzor – Viral Wreckage

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

Élégie aux Francos- ouvertures romantiques et tentations punk

Élégie aux Francos- ouvertures romantiques et tentations punk

Convulsing – Perdurance

Convulsing – Perdurance

Darkthrone – It Beckons Us All…….

Darkthrone – It Beckons Us All…….

Ulcerate – Cutting the Throat of God

Ulcerate – Cutting the Throat of God

Botanist – Paleobotany

Botanist – Paleobotany

Les Violons du Roy, Cameron Crozman, Nicolas Ellis | Haydn Cello Concertos – Hétu Rondo

Les Violons du Roy, Cameron Crozman, Nicolas Ellis | Haydn Cello Concertos – Hétu Rondo

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Jordan Hamilton – Project Freedom

Jordan Hamilton – Project Freedom

Nino Carlos &  Friends – Placenta

Nino Carlos & Friends – Placenta

Arooj Aftab – Night Reign

Arooj Aftab – Night Reign

Samuel Hasselhorn – Urlicht : Songs of Death and Resurrection

Samuel Hasselhorn – Urlicht : Songs of Death and Resurrection

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Hommage à Queen | Traitement royal, façon Classica

Hommage à Queen | Traitement royal, façon Classica

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Inscrivez-vous à l'infolettre