Pays : Canada (Québec) Label : Passeport Genres et styles : chanson / pop / pop orchestrale Année : 2020

Pour un flirt

· par Luc Marchessault

Le musicophile bien disposé perçoit d’abord un vent vibrant d’Erevan : c’est l’Arménie en harmonies pour seize cordes, c’est La Bohème du grand Aznavourian transfigurée par quatre chambristes qui n’ont pas froid aux doigts. Après une séquence de cinq chansons de Charles chantées à délicats coups d’archets, le Quatuor Rhapsodie dissèque la science du cœur dans un pot-pourri où défilent des fleurons du romantisme populaire qu’interprétèrent jadis Marc Hamilton (unique Québécois au programme), Mike Brant, Trenet, Montand et Sardou.

La complicité de l’altiste Nayiri Piloyan, des violonistes Amélie Lamontagne et Ana Drobac ainsi que de la violoncelliste Sophie Coderre remonte à l’époque où elles gravissaient ensemble la pente menant à la faculté de musique de l’U de M. Un cinquième de siècle plus tard, leurs foisonnantes feuilles de route couvrent les quatre kilomètres et demi séparant la salle Claude-Champagne de la Maison symphonique. Le Quatuor Rhapsodie naît en 2007 d’un désir de tâter du répertoire populaire. Notre quatuor à tous crins a lancé trois albums et monté moult concerts, dont Pour un flirt, consacré au répertoire dont il est ici question. L’amour et la nostalgie de ces standards quadra-, quinqua- et même sexagénaires, partagés autant par l’auditoire que par les quatre musiciennes, auront incité ces dernières à créer un album.

Avec l’aide de Mark Corwin, qui dirige le programme de musique et enseigne l’électroacoustique à l’Université Concordia, Sophie, Ana, Amélie et Nayiri ont enregistré neuf blocs de versions instrumentales. Outre les deux susmentionnés, on a un Delpech-Dutronc-Hardy-Aznavour, un Piaf, un Legrand, un Fugain, un Bécaud, un Dassin et un Aznavour en rappel. Nous ne saurions estimer le potentiel harmonique qu’ont ces œuvres, mais force est de constater que le raffinement des arrangements pour quatuor à cordes de Nayiri Piloyan – et de ceux d’Amélie Lamontagne pour Fugain – infirment encore plus l’affirmation de Gainsbourg selon laquelle la chanson n’est qu’un art mineur. Un total de 77 minutes bien tassées de chansons de chambre s’offrent au musicophile.

Une rhapsodie en bleu, blanc et rouge donc, par un quatuor de pointe qui sait que pour faire lever le party, vaut mieux miser sur Delpech, Dutronc, Dassin et Piaf que sur Górecki, Glass, Reich ou Kurtág.

Tout le contenu 360

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Qiik – Demo

Qiik – Demo

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

Piknic Électronik | Pretty Privilege, la non binarité, la joie, l’insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, la non binarité, la joie, l’insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

The Nausea – Requiem

The Nausea – Requiem

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Der Kaiser von Atlantis : malgré sa modestie, une production importante

Der Kaiser von Atlantis : malgré sa modestie, une production importante

SAT Dômesicle | Elena Colombi, beaucoup de la tête pour le corps

SAT Dômesicle | Elena Colombi, beaucoup de la tête pour le corps

Humidex Records fête ses cinq ans à la SAT!

Humidex Records fête ses cinq ans à la SAT!

Jill Barber : en français encore et toujours!

Jill Barber : en français encore et toujours!

Kaytranada – Timeless

Kaytranada – Timeless

Ibelisse Guardia Ferragutti & Frank Rosaly – Mestizk

Ibelisse Guardia Ferragutti & Frank Rosaly – Mestizk

Inscrivez-vous à l'infolettre