Pays : Canada (Québec) Label : La Tribu Genres et styles : alt-folk / expérimental / folk Année : 2023

Michel Faubert – La Chapelle Ardente

· par Michel Labrecque

Au départ, on se dit que c’est un album de musique électronique. Après une minute, arrive un rythme de batterie rock, puis la voix pleine de « r » roulés du conteur Michel Faubert. Pendant plus de neuf minutes, on entre dans un récit surréaliste d’évènements survenus au Lac St-Jean en 1949.

Il y’a plus d’un quart de siècle, Michel Faubert s’était présenté à moi comme « un folkloriste de Rigaud amateur de King Crimson ». C’était une excellente métaphore. Un art narratif qui raconte des « histoires sans âge » enrobées de musiques plutôt contemporaines et, parfois, expérimentales.

La Chapelle Ardente est la nouvelle mouture de contes, inspirés en partie par Victor Lévy-Beaulieu, habillée musicalement par l’excellent guitariste expérimental Bernard Falaise. La trame musicale est remarquable et colle parfaitement aux narrations, parfois agrémentées de chant, de Michel Faubert. Bernard Falaise est un habitué des trames sonores et celle-ci est brillante. 

Guitares multiples, claviers, percussions, viole, effets spéciaux. Une sorte de rock spatial, qui suit pas à pas l’émotion véhiculée par les textes. Les « contes » de Michel Faubert sont nettement plus « modernes » que ceux des opus précédents. Nous sommes ici dans le XXème siècle, presqu’au XXIème. 

Michel Faubert poursuit son travail de défricheur de l’âme québécoise avec brio. Bernard Falaise est un parfait compagnon musical. Chapeau!

Tout le contenu 360

Yannick Nézet-Séguin / Orchestre métropolitain – Sibelius 2 et 5

Yannick Nézet-Séguin / Orchestre métropolitain – Sibelius 2 et 5

Exponential Ensemble – Matters of Time

Exponential Ensemble – Matters of Time

UdeM | La Flûte enchantée, Mozart entre tradition et modernité

UdeM | La Flûte enchantée, Mozart entre tradition et modernité

KNLO, la transhumance du 438

KNLO, la transhumance du 438

Semaine du Neuf:  Jeffrey Stonehouse explique la prog !

Semaine du Neuf: Jeffrey Stonehouse explique la prog !

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Inscrivez-vous à l'infolettre