Pays : Québec Label : Indépendant Genres et styles : chanson / folk / latino Année : 2022

Maritza – ¿Quién eres?

· par Luc Marchessault

Maritza Bossé-Pelchat fait carrière en solo et avec Lisbonne Télégramme depuis plusieurs années déjà. C’est beau le succès d’estime, comme on dit, mais à mon humble avis, et Maritza solo et Lisbonne T. méritent plus que ça. D’ici à ce qu’advienne le règne de la reconnaissance juste et universelle pour toutes et tous, espérons que ¿Quién eres? résonnera amplement, ici d’abord, puis ailleurs ensuite. Parce qu’il s’agit d’un album majeur. Maritza signe son premier recueil intégralement interprété en espagnol. Or, s’agissant de parutions similaires, il y a comme un éléphant dans le microcosme chansonnier québécois : La Llorona, paru il y a déjà 24 ans. Le rappel et les comparaisons sont inévitables, et Maritza n’en souffre point, car ¿Quién eres? est au moins aussi ensorcelant et bouleversant que l’album culte de Lhasa. Dix chansons fortes figurent au programme, dont Para ti, où Martiza remercie sa mère biologique pour sa vie… ou pour leur vie. Difficile, ici, de ne pas songer à l’une des plus grandes chansons du répertoire hispanophone contemporain, Gracias a la vida, de la regrettée Violeta Parra. Une cohorte de musicos chevronnés donne vie à tout ça. On y trouve notamment David Thiboutot, qui joue d’une trâlée d’instruments, puis a coréalisé l’album avec Maritza, en plus de coarranger et de cocomposer les pièces avec elle. Solo puedo cantar (Je ne peux que chanter), affirme Maritza dans la chanson du même nom. Peut-être bien, mais des chansons comme les siennes peuvent guérir bien des maux.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre