Pays : Canada (Québec) Label : Dangerbird Genres et styles : indie rock / pop de chambre Année : 2020

Lovers Rock

· par Louise Jaunet

« Something from the outside of this world / Is focused on a wrath / Mercy isn’t coming / Nor is mirth / Beholden to a past / We wanted this to last ». En faisant le parallèle entre ces paroles de Heart Of An Animal et ce que nous vivons collectivement présentement, on ne peut s’empêcher d’avoir un frisson. Le chanteur Murray Lightburn n’est pas devin pour autant, mais personne ne peut rester insensible au troublant décor apocalyptique du nouvel album des Dears, qui commence à devenir étrangement réel. Influencé par le romantisme brit-pop des Smiths et les orchestrations de The Divine Comedy, le groupe nous y parle de fin du monde avec autant de poésie et de noirceur que Serge Gainsbourg (en rajoutant au tout un peu de philanthropie). Assemblé en 1995 autour du couple formé du guitariste Murray Lightburn et de la claviériste Natalia Yanchak, le collectif a maintenant à son actif huit albums et une nomination au prix Polaris de 2011 pour Degeneration Street. Il nous avait laissé en 2017 l’album Times infinity, sorti en deux volumes et construit comme un puzzle. Lovers Rock partage un climat similaire à celui du superbe No Cities Left sorti en 2003. Lightburn y compare la période que nous vivons actuellement à l’après-11 septembre. On est d’abord paralysé par le choc (Instant Nightmare!), vient ensuite le sentiment d’impuissance devant cette situation qui nous échappe (Stille Lost, No Place On Earth). L’album n’a pourtant rien de défaitiste, ses arrangements lyriques nous laissent en effet entrevoir la lumière au bout du tunnel. Même si une renaissance semble lointaine, Lightburn nous aide à l’imaginer sur les balades Play Dead et Too Many Wrongs. Plutôt que de s’enfermer dans un passé destructeur ou un avenir incertain, l’album des Dears propose peut-être une troisième option : affronter la peur de vivre le présent.

Tout le contenu 360

Le niveau supérieur de l’Orchestre de Philadelphie

Le niveau supérieur de l’Orchestre de Philadelphie

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Inscrivez-vous à l'infolettre