LEV – Shesh-Besh

· par Frédéric Cardin

LEV veut dire cœur en hébreu, et Shesh-Besh se rapporte au jeu de backgammon, dans la même langue. Donc, ‘’aimer le backgammon’’ serait le thème central de cet album du duo de ‘’gratteux’’ (dit ici avec le plus immense respect) formé de Samuel Bonnet à la guitare et de Jean-Philippe Reny au oud. En vérité, le jeu spécifique importe peu, si ce n’est que les deux artistes aiment s’y adonner et que celui-ci est particulièrement prisé au Moyen-Orient. Ce qui compte vraiment, c’est le principe du jeu en commun. Avec Shesh-Besh, oud et guitare retrouvent leur lien de parenté trop longtemps négligé en amorçant un périple de découverte du répertoire de tradition juive ancienne. Les deux musiciens sont des maîtres respectifs de leur instrument, et leurs habiletés pan-stylistiques (world, jazz, classique) leur permettent de réinventer ces mélodies avec beaucoup de spontanéité. L’écoute de Shesh-Besh donnera aux mélomanes familiers du classique l’impression de redécouvrir une multitude d’images et de lignes mélodiques fréquentées dans de nombreuses œuvres savantes, d’Albeniz à Falla en passant par Tarrega, Bloch ou même Ravel. Tant de chefs-d’œuvre ont été inspirés par ces perles musicales d’un temps immémorial! On remarque la présence de Damian Nisenson sur quelques pièces, deux avec sa voix, mais surtout deux autres où son saxophone s’invite tel une couche supplémentaire de chaleur et de velours, dans un décor déjà riche des teintes suggestives d’un Orient encore fantasmé.

Tout le contenu 360

Yannick Nézet-Séguin / Orchestre métropolitain – Sibelius 2 et 5

Yannick Nézet-Séguin / Orchestre métropolitain – Sibelius 2 et 5

Exponential Ensemble – Matters of Time

Exponential Ensemble – Matters of Time

UdeM | La Flûte enchantée, Mozart entre tradition et modernité

UdeM | La Flûte enchantée, Mozart entre tradition et modernité

KNLO, la transhumance du 438

KNLO, la transhumance du 438

Semaine du Neuf:  Jeffrey Stonehouse explique la prog !

Semaine du Neuf: Jeffrey Stonehouse explique la prog !

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Inscrivez-vous à l'infolettre