Pays : Suède Label : Cumbancha Genres et styles : folk-pop / néo-trad Année : 2022

Kolonien – Till Skogen

· par Frédéric Cardin

Je vous ai parlé récemment du quartette folk-pop suédois Kolonien parce que j’ai eu la chance de les voir live sur une toute petite, et franchement sympathique scène de coin de rue (en l’occurrence Duluth est) à Montréal. C’était dimanche dernier. On y a entendu en grande partie les pièces de leur plus récent album paru sous étiquette Cumbancha, Till Skogen (ce qui veut dire À la forêt, comme dans un hommage à..). L’album est paru en avril dernier, très loin sous (comme sous sous sous) les radars des médias habituels. Du moins ceux de notre côté du grand lac. Ils sont habituellement trop occupés à parler des mêmes 10 ou 15 artistes ‘’de catégorie A’’ (comprenons déjà bien connus). C’est là ou Pan M 360 prend le relais! Bon, OK, avec un peu de retard cette fois, je l’avoue. Dans le cas ‘’des autres’’ l’excuse est mauvaise (ça ne les intéresse pas), dans notre cas elle est plus compréhensible (ça nous intéresse mais) : nous sommes peu et le temps nous manque pour couvrir les milliers (littéralement) de sorties mensuelles (si ce n’est hebdomadaires!) du monde musical. Bref, on l’a échappée. Mea culpa.

Voici donc pourquoi j’y reviens maintenant, puisque suite à leur performance emballante (et pas mal impromptue, lisez les détails dans mon commentaire) de dimanche dernier, il fallait que je vous en parle. 

Till Skogen est le quatrième opus de Kolonien et le style direct, immédiatement accessible du band donnera envie d’aller écouter les précédents, qui sont du même acabit. On parle ici de lignes mélodiques survolant et se collant de près aux rythmes pop-folk entraînants (nonobstant quelques ballades). En contrepoint, le violon d’Ana Möller, de qualité technique manifestement savante mais au déhanchement bien enrobé dans le folklore local. Celui-ci aura, il faut le dire, des résonances celtiques aux oreilles recrues de ce genre de répertoire. Ça s’explique peut-être par le fait qu’il ne s’agit pas de folklore strict, mais bien de bonne pop inspirée de la musique traditionnelle dans un contexte de modernité ouverte, d’où certains croisements esthétiques possibles. Sans compter bien sûr les ressemblances initiales et tout à fait logiques car les deux cultures se côtoient depuis des millénaires. 

Voici donc une musique focalisée sur une culture nordique fière mais assurément perméable aux influences d’ailleurs, désireuse de rencontrer le reste du monde et non de s’enfermer dans une nostalgie lénifiante qui peut virer à l’autosatisfaction ou, pire, le repli identitaire.

Ah, et cette fabuleuse langue suédoise qui roule et rebondit sur la langue et les lèvres comme une super-balle espiègle! Irrésistible.

À Montréal (et un peu avant à Ottawa et à Sherbrooke), ils étaient quatre. Bien entendu, par les temps qui courent, il vaut mieux voyager léger. Mais, sur l’album, la facture est plus étoffée grâce à du Hammond, un accordéon, une trompette, une clarinette, un saxophone et un chœur!

Faites-vous plaisir : collez-vous sur les oreilles les souriantes tounes de ces ultra-gentils vikings.

Tout le contenu 360

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Aquaserge – La fin de l’économie

Aquaserge – La fin de l’économie

DoNormaal – Palmspringa

DoNormaal – Palmspringa

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Des filles qui rockent

Des filles qui rockent

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Aunty Rayzor – Viral Wreckage

Aunty Rayzor – Viral Wreckage

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

Festival Classica |Un heureux Meslanges pour une fin d’édition en contraste

Festival Classica |Un heureux Meslanges pour une fin d’édition en contraste

Élégie aux Francos- ouvertures romantiques et tentations punk

Élégie aux Francos- ouvertures romantiques et tentations punk

Convulsing – Perdurance

Convulsing – Perdurance

Darkthrone – It Beckons Us All…….

Darkthrone – It Beckons Us All…….

Ulcerate – Cutting the Throat of God

Ulcerate – Cutting the Throat of God

Botanist – Paleobotany

Botanist – Paleobotany

Les Violons du Roy, Cameron Crozman, Nicolas Ellis | Haydn Cello Concertos – Hétu Rondo

Les Violons du Roy, Cameron Crozman, Nicolas Ellis | Haydn Cello Concertos – Hétu Rondo

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Inscrivez-vous à l'infolettre