×
Pays : États-Unis Label : Dead Oceans Genres et styles : soul/R&B Année : 2021
Aaron Frazer

Introducing…

· par Alain Brunet

La soul revivaliste engendre régulièrement de nouveaux praticiens, voici Aaron Frazer à l’aube de 2021, jeune crooner blanc dont la carrière a démarré à Bloomington en Indiana avant qu’il ne se  déplace à Broolklyn, New York.  Cuivres, anches, bois, riffs de guitare, orgue Hammond B3, soliste au registre de contre-ténor, choeurs gracieux, nous voilà direct dans le retro haut de gamme et…  zéro nuovo à l’horizon. Lorsqu’il est fidèlement reproduit, le son vintage trouve immanquablement preneur, en voici une autre illustration probante. L’encadrement analogique de Dan Auerbach  (The Black Keys) est certes un gage de qualité, on aborde ici le corpus musical avec le plus grand respect de formes musicales typiquement afro-américaines, imaginées il y a un demi-siècle. La reproduction fidèle de vielles formes populaires relance ce sempiternel débat : quelle est l’utilité d’un tel enregistrement? Se vautrer béatement dans un passé nettement plus rassurant qu’un présent ? Se familiariser au son mis de l’avant par les étiquettes Motown et Stax entre 1965 et 1975? Évoluer candidement sur le terrain glissant de l’appropriation culturelle? Toutes ces réponses? 

Inscrivez-vous à l'infolettre