Pays : Canada (Québec) Label : Genres et styles : funk / hip-hop / soul/R&B Année : 2020

Grouillades / EP

· par Laurence Gauvin

Le nouvel album du collectif montréalais Clay and Friends ne décevra certainement pas les nombreux et nombreuses fans du groupe. Contenant le single Gainsbourg paru en novembre dernier, le EP Grouillades est en parfaite continuité stylistique avec ce que l’on associe déjà à la formation : un amalgame de hip-hop, de funk et de soul sur des textes réfléchis et travaillés. Si l’une des forces de Clay and Friends est de relier des plages uniques et authentiques pour former un tout, cet EP ne fait pas exception à la règle. Le fil conducteur de Grouillades est son ambiance dansante – rester totalement immobile en écoutant cette musique relèverait de l’exploit – dégageant une sensualité propre au type de danse qui a donné à l’album son titre et n’a visiblement pas été choisi au hasard : la grouillade. Cette sensualité se dégage non seulement du rythme de basse qui rythme les différentes chansons et peut rappeler la musique latine, mais également de la voix très chaleureuse de Mike Clay, chanteur principal et compositeur du groupe. La qualité des textes des différentes pièces de Grouillades est à la hauteur de ce que l’on retrouve normalement chez Clay and Friends. Les paroles sont empreintes d’une poésie que l’on remarque grâce à l’utilisation bien choisie de certains termes et à l’ingéniosité des rimes. Le collectif a opté cette fois-ci pour des textes davantage en français, parsemés de franglais, aspect qui distingue Grouillades de son précédent EP, La musica popular de Verdun, qui était presque exclusivement en anglais. Cette nouvelle sortie de Clay and Friends propose donc la parfaite combinaison d’une musique accrocheuse et de paroles recherchées, le tout imprégné d’une vibe montréalaise indissociable de la production artistique du groupe.

Tout le contenu 360

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Inscrivez-vous à l'infolettre