Pays : Canada (Québec) Label : Lisbon Lux Genres et styles : chanson / rock / synth-pop Année : 2020

Concorde

· par Jean-François Cyr

La mort est le thème central du troisième album du groupe montréalais Le Couleur, intitulé Concorde. Or, le trio aborde davantage l’inéluctable finalité de manière fantasmée que de façon tragique. La mort, c’est pour ainsi dire un sentiment d’urgence qui nous garde bien en vie. C’est aussi le mythe. Explorer le beau dans la fatalité sur des airs de synth-pop et sur une voix charnelle, voilà la démarche artistique de la chanteuse Laurence Giroux-Do, puis des ses comparses musiciens Patrick Gosselin et Steeven Chouinard. 

Cette mort, elle est clairement illustrée par la chanson-titre de l’album, qui évoque l’écrasement du Concorde appartenant à la compagnie d’aviation Air France, en juillet 2000. Les paroles sont éloquentes : «corps dans ton corps… sentir la chaleur… l’apesanteur… les rêves infinis… se cadrer pour mieux s’envoler… en pleine gloire… un supersonique traversant l’Atlantique…» En fait, les textes des dix morceaux sont inspirés de l’histoire funeste de ce seul crash historique du Concorde, à savoir le vol 4590 à destination de New York. Mais, rien n’est vraiment tragique sur l’album Concorde… 

Ce sont toujours la sensualité et les atmosphères dansantes qui priment dans le travail des membres du groupe. Mais, ils se sont quelque peu éloignés de l’univers électro. C’est toujours suave et entraînant, mais plus sombre et mordant que les précédents longs jeux, P.O.P. (2016) et Origami (2010). La guitare rageuse à la fin de la superbe chanson Désert, qui ouvre l’album, fait foi de cette volonté de proposer des passages plus costauds et plus exploratoires qu’auparavant. Même constat pour la chanson L’aube du 3ème soleil, qui nous pousse vers une musique moins familière. Juste après, l’entraînante Train de minuit est plus digeste : un savant mélange de pop et de disco qui fait croire que Michael Jackson aurait pu créer une toune avec la formation Abba…

À l’écoute de cette fine proposition francophone qu’est Concorde, on dénote une chose essentielle : Le Couleur sait faire dans la mixture des sonorités modernes et vintage. Plusieurs artistes s’y essaient, mais avec moins de succès. Énergique, dansant, séduisant, l’album peut paraître facile d’accès. Détrompez-vous. Ambitieux, Concorde est un joli délire s’adressant d’abord à des gens qui aiment la musique soignée et audacieuse. C’est de la pop chic avec un gros travail de tailleur. C’est de l’art élégant qui vous transporte plus loin que la première escale.

Tout le contenu 360

Maneige se remet à tourner sur les scènes et sur les platines

Maneige se remet à tourner sur les scènes et sur les platines

Martyn Bootyspoon au Piknic Electronik

Martyn Bootyspoon au Piknic Electronik

Concert Bourgie : Sa Majes-Théotime

Concert Bourgie : Sa Majes-Théotime

Jeremy Gignoux – Odd Stillness

Jeremy Gignoux – Odd Stillness

Ensemble vocal jazz Bémol 9 – Hiatus

Ensemble vocal jazz Bémol 9 – Hiatus

Femmes lyriques d’aujourd’hui : découvrez 3 nouveaux opéras entièrement féminins à Bourgie

Femmes lyriques d’aujourd’hui : découvrez 3 nouveaux opéras entièrement féminins à Bourgie

Sarah Jerrom – Magpie

Sarah Jerrom – Magpie

Festival Classica | La Grande messe des morts de Gossec, peu connue et visionnaire

Festival Classica | La Grande messe des morts de Gossec, peu connue et visionnaire

Le Vancouver Turning Point Ensemble célèbre à Montréal avec la SMCQ

Le Vancouver Turning Point Ensemble célèbre à Montréal avec la SMCQ

Jacques Kuba-Séguin – Parfum no 2

Jacques Kuba-Séguin – Parfum no 2

Chapelle historique du Bon-Pasteur : bilan de la programmation après un an d’exil

Chapelle historique du Bon-Pasteur : bilan de la programmation après un an d’exil

Chapelle historique du Bon-Pasteur : un an après l’incendie, des nouvelles svp!

Chapelle historique du Bon-Pasteur : un an après l’incendie, des nouvelles svp!

Sarah Rossy – Seemingly Insatiable Waves

Sarah Rossy – Seemingly Insatiable Waves

Cyrille Dubois/Tristan Raës – Louis Beydts (1895-1953) : Melodies and Songs

Cyrille Dubois/Tristan Raës – Louis Beydts (1895-1953) : Melodies and Songs

Festival Classica | Marc Boucher nous cause de la mouture 2024… et même de la suite !

Festival Classica | Marc Boucher nous cause de la mouture 2024… et même de la suite !

Ruth Saphir – Accolades of Time

Ruth Saphir – Accolades of Time

Gabriel Genest – As It Is

Gabriel Genest – As It Is

Gee Tee – Prehistoric Chrome

Gee Tee – Prehistoric Chrome

Robert Johnson & Punchdrunks – Surfopiates

Robert Johnson & Punchdrunks – Surfopiates

Quatuor Molinari | Mère et fille nous parlent du programme Nouvelle ère

Quatuor Molinari | Mère et fille nous parlent du programme Nouvelle ère

Pokey Lafarge – Rhumba Country

Pokey Lafarge – Rhumba Country

Violons du Roy | Rêves fantastiques par une nuit de chevaux volants

Violons du Roy | Rêves fantastiques par une nuit de chevaux volants

Les différents masques de Radiant Baby

Les différents masques de Radiant Baby

FIMAV 2024 | Un 16 mai à Victo

FIMAV 2024 | Un 16 mai à Victo

Inscrivez-vous à l'infolettre