By the Fire

· par Michel Rondeau

Ce nouvel album solo du grand échalas new-yorkais (il mesure tout de même 1 m 98 !) maintenant installé à Londres donne-t-il à ses fans l’occasion de se réjouir ? Chose certaine, celui-ci n’a pas été chiche puisque By the Fire totalise 88 minutes. 

Avec les mêmes acolytes depuis un moment – le guitariste britannique James Sedwards, la bassiste de My Bloody Valentine Debbie Googe, le bidouilleur de Negativland Jon Leidecker et, à la batterie, en alternance, Jem Doulton et Steve Shelley –, il y poursuit dans la veine de Sonic Youth, mêlant le rock alterno plus accessible à des recherches musicales plus expérimentales. Quatre des neuf pièces au programme dépassent ainsi les dix minutes, l’une d’elles en faisant près de dix-huit. Ce sont davantage celles-ci, parce qu’elles sont plus développées et explorent des territoires moins fréquentés, qui recèlent les meilleurs moments. Il n’empêche que le résultat est inégal, certaines pièces, Siren et They Believe in Love (When They Look at You), notamment, où le procédé m’a semblé plus laborieux, voire fastidieux tant il repose sur la répétition, m’ont passablement ennuyé. Les plus ambitieuses, Breath, Locomotives et Venus, me sont apparues plus intéressantes et concluantes et apportent leur lot de satisfaction, bien que les fans apprécieront sans doute davantage les pièces plus courtes, plus rock. 

Tout le contenu 360

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Beyoncé – Cowboy Carter

Beyoncé – Cowboy Carter

Orkestar Kriminal – Originali

Orkestar Kriminal – Originali

Simon Denizart – Piece of Mind

Simon Denizart – Piece of Mind

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

ARC – ARC

ARC – ARC

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Inscrivez-vous à l'infolettre