Pays : États-Unis Label : Prophecy Productions Genres et styles : expérimental / contemporain / Métal Année : 2024

Botanist – Paleobotany

· par Laurent Bellemare

Et si on remplaçait la guitare du métal extrême par le son scintillant du dulcimer cordes frappées, cette cithare s’étant répandue en Europe depuis le Moyen-Orient? C’est la direction qu’a prise le musicien californien Otrebor en 2009, à la fondation de son projet Botanist. Des années plus tard, cette curiosité à l’instrumentation singulière et aux thèmes écologiques s’est métamorphosée en un groupe en pleine possession de ses moyens.

À sa genèse, Botanist avait une instrumentation épurée, où batterie, voix et dulcimer étaient interprétés par une seule personne. De très courts morceaux portaient des mélodies arpégées et étourdissantes auxquelles s’ajoutaient une batterie crue ainsi qu’une voix rauque et perçante. Avec un son assez mince, dû à l’absence de basses, l’entité a tôt fait de se réinventer en enchaînant des albums de plus en plus ambitieux. Depuis Collective: The Shape of He to Come (2017), les autres artistes impliqués ont su dynamiser les compositions et le spectre sonore de Botanist.

Sur Paleobotany, cette floraison continue avec une proéminence des voix chantées et avec un traitement élaboré des couches de dulcimer. La production est massive, pleine et percutante malgré une instrumentation toujours hors du commun. On remarque également une l’utilisation fréquente d’un chant de gorge grave vaguement similaire à ceux d’Asie centrale. Ces éléments sont cependant combinés en faveur d’une musique complexe dans sa verticalité, mais plus simple dans son déroulement horizontal. 

Effectivement, Botanist opte ici pour des structures plus simples. Les idées musicales y sont accrocheuses et moins extrêmes qu’auparavant, ce qui ouvre un espace éthéré favorable aux arrangements vocaux. Ce virage vers des formes chansonnières n’est pas sans rappeler l’évolution de gros noms tels Gojira et Mastodon. Comme ces derniers l’ont fait auparavant, Botanist distille ses ingrédients les plus fameux en un tout plus digeste, exhibant son avant-gardisme tout en douceur pour les oreilles fraîches.

Certes, le Botanist d’aujourd’hui prend des détours beaucoup moins énigmatiques qu’autrefois dans sa musique, composant des sections dont les affects sont bien connus d’un public métal. C’est toutefois au profit d’un son plus enveloppant et d’une texture plus richement orchestrée, laquelle permet au projet d’atteindre les proportions épiques que ses thématiques naturalistes suggèrent.

Tout le contenu 360

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega, du haut de son trône

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega, du haut de son trône

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Youba Adjrad, grande voix pop d’Algérie

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Youba Adjrad, grande voix pop d’Algérie

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Bïa & Maracuja, entre bonnes mains !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Bïa & Maracuja, entre bonnes mains !

Le Festival d’Art Vocal de Montréal s’ouvre au grand public

Le Festival d’Art Vocal de Montréal s’ouvre au grand public

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Luiz Salgado et sa guitare « caipira »

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Luiz Salgado et sa guitare « caipira »

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Bombino : la chaleur humaine au rythme du désert

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Bombino : la chaleur humaine au rythme du désert

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Def Mama Def : Deux sœurs en art !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Def Mama Def : Deux sœurs en art !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Alberto Salgado transforme le Balattou en laboratoire percussif

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Alberto Salgado transforme le Balattou en laboratoire percussif

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Guinée en cirque !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Guinée en cirque !

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Kirá a mis le feu au Balattou

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Kirá a mis le feu au Balattou

Lyric Opera of Kansas City/Gerard Schwarz – Paul Moravec : The Shining

Lyric Opera of Kansas City/Gerard Schwarz – Paul Moravec : The Shining

James Ehnes/St.Louis Symphony Orchestra/Stéphane Denève – Bernstein : Serenade / Williams : Violin Concerto no 1

James Ehnes/St.Louis Symphony Orchestra/Stéphane Denève – Bernstein : Serenade / Williams : Violin Concerto no 1

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

La valeur marchande du jazz « sérieux »

La valeur marchande du jazz « sérieux »

PAN M 360 au FIJM 2024 | Shabaka… flûtes alors !

PAN M 360 au FIJM 2024 | Shabaka… flûtes alors !

La violence des camions brûle et recommence

La violence des camions brûle et recommence

Karma Glider, The Wesleys et Sun Entire apportent le soleil au Quai Des Brumes

Karma Glider, The Wesleys et Sun Entire apportent le soleil au Quai Des Brumes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Plus qu’un « fils de »… voici Kirá!

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Plus qu’un « fils de »… voici Kirá!

Inscrivez-vous à l'infolettre