Preston Pablo : une jeune voix prometteuse sur la scène canadienne

Entrevue réalisée par Jacob Langlois-Pelletier

renseignements supplémentaires

Crédit photo : Benoit Rousseau

Avant la parution de son succès Flowers Need Rain l’an dernier, Preston Pablo était quasi-inconnu sur la scène musicale. Depuis, le Nord ontarien de 21 ans a dévoilé plusieurs excellents extraits et est devenu l’un des jeunes artistes canadiens les plus prometteurs. Lors de son passage à Osheaga, le jeune artiste pop a discuté avec PAN M 360 de ses dernières sorties, son amour pour Montréal, sa relation avec les producteurs montréalais Banx & Ranx et ses prochains projets!

Natif de la petite ville de Timmins en Ontario, le Canadien est tombé en amour avec la musique à un jeune âge en regardant son frère en créer. Après de nombreuses heures à l’observer, Preston Pablo a commencé à écrire et a enregistré ses propres morceaux. En 2021, les producteurs, auteurs-compositeurs et remixeurs montréalais Banx & Ranx repèrent le jeune homme et décide de le signer sous leur maison de disque, 31 East. Moins d’un an plus, les trois hommes unissent leurs efforts pour Flowers Need Rain, son titre le plus populaire à ce jour.

Au début du mois août, l’artiste a collaboré avec l’artiste indien Karan Aujla et le producteur canadien Ikky sur le morceau Admirin’ You. Depuis sa sortie, le titre fonctionne extrêmement bien en Inde et n’a pas quitté les sommets des palmarès du pays. Pour la dernière parution solo de Preston Pablo, il faut remonter au 12 mai alors qu’il a dévoilé For Keeps, une chanson aux frontières de la pop et de la R&B qui tourne énormément dans les radios québécoises. Le canadien ne cesse d’enfiler les succès et démontre de plus en plus qu’il possède tous les atouts afin de briller à l’international. 

PAN M 360 : Bonjour Preston Pablo! Comment votre prestation s’est-elle déroulée? 

PRESTON PABLO : C’était très bien, j’ai éprouvé beaucoup de plaisir. C’était un moment que j’ai énormément apprécié et c’était la meilleure manière de goûter pour la première fois à l’expérience Osheaga! 

PAN M 360 : Lors de votre passage sur scène, vous avez repris le célèbre titre Sorry de Justin Bieber. Est-ce un artiste qui vous inspire? Faites-vous cette reprise à chacun de vos concerts?

PRESTON PABLO : Certainement, c’est un de mes artistes préférés. Je me rappelle la première fois que je l’ai vu à la télévision. J’étais jeune et je le trouvais vraiment bon. J’adorais son style et comment il était devant la caméra. Il était fascinant pour moi. J’ai toujours été un fan de sa musique. C’est la première fois que je fais cette reprise sur scène. Mon équipe et moi avons décidé de la faire pour les gens qui ne connaissent pas nécessairement ma musique. Ainsi, il y avait au moins un morceau que tous les gens pouvaient se sentir confortable de chanter et de danser. C’était un très beau moment. 

PAN M 360 : Parlons maintenant de votre dernière sortie, le titre For Keeps. Comment est né ce morceau? 

PRESTON PABLO : Tout a commencé à Toronto alors que j’étais au studio avec les producteurs et écrivains Sean Fisher & Nathan Ferraro. C’était la première fois qu’on se rencontrait et nous avons créé la base du morceau. Pendant quelque temps, nous n’avons pas retouché à la chanson jusqu’à ce qu’on la modifie et qu’on y ajoute plusieurs éléments. Le titre a réellement pris vie lorsque les producteurs Banx & Ranx l’ont entendue et ont décidé d’y ajouter leur grain de sel. Après, nous avons décidé de la dévoiler et nous sommes vraiment heureux du résultat. 

PAN M 360 : Justement, vous faites partie 31 East, la maison de disque des Québécois Banx & Ranx. Parlez-moi de votre relation avec eux et leur importance dans votre carrière? 

PRESTON PABLO :  Ma relation avec eux est superbe, ils sont comme des frères pour moi. Ils sont les premiers à m’avoir donné la chance de réussir. Il y a deux ans ou trois ans, ils m’ont fait venir à Montréal et c’est là que tout a commencé. Dès le début, ils ont cru en moi et m’ont supporté. Je me compte très chanceux de pouvoir collaborer avec eux et de pouvoir faire partie de leur famille musicale. 

PAN M 360 : Dans une entrevue antérieure avec PAN M 360, Banx & Ranx nous ont indiqué que vous venez très souvent à Montréal. Quelle est votre relation avec la ville? 

PRESTON PABLO : Je crois que ça serait plus facile de nommer les choses que je n’aime pas, parce que j’aime absolument tout de Montréal. La Ville est belle et j’y adore l’architecture. J’adore la vibe. Les gens ici sont très créatifs et il y a quelque chose de très spécial à Montréal. On dirait que les gens sont toujours plus heureux qu’ailleurs. C’est toujours du positif ici et j’adore y être pour créer. 

PAN M 360 : Planifiez-vous de vous y installer prochainement? 

PRESTON PABLO : Assurément, j’aimerais y rester pour le reste de ma vie. Montréal est ma deuxième maison. Lorsque Banx & Ranx m’ont amené ici, c’était la première fois que j’écrivais de la musique en dehors de ma chambre. La ville sera toujours très spéciale pour moi. C’est très différent de Timmins, ma ville natale en Ontario. 

PAN M 360 : Retournons à votre enfance à Timmins en Ontario. Comment est née votre passion pour la musique?

PRESTON PABLO : Mes parents adorent la musique et j’ai grandi avec cela. Aussi, mon frère aîné est un artiste. Ainsi, il m’a appris à jouer de la guitare et de la batterie. Il a commencé à écrire et enregistrer de la musique avec ses amis et j’ai tout de suite été fasciné par la création musicale. J’ai appris en les regardant faire et c’est par après que j’ai décidé de créer ma propre musique!

PAN M 360 : Au début du mois, vous avez collaboré avec l’artiste indien Karan Aujla et le producteur canadien Ikky pour le titre Admirin’ You. Présentement, ce morceau occupe la cinquième place du top 100 en Inde et fonctionne très bien. Parlez-moi davantage de cette chanson? 

PRESTON PABLO : Premièrement, je suis extrêmement heureux que vous me parliez de ce morceau, car c’est l’une de mes chansons préférées à laquelle j’ai participé dans ma carrière. Présentement, mon collègue Ikki, un producteur canadien & punjabi, crée un album avec Karan Aujla. C’est grâce à lui que cette collaboration est née, C’est aussi simple que ça. Je suis très heureux que le tout se soit concrétisé. Je suis fier d’apparaître sur un titre Punjabi, car j’adore cette culture. Ce morceau représente beaucoup pour moi.

PAN M 360 : Est-ce qu’un nouveau monde musical s’offre à vous avec cette collaboration? 

PRESTON PABLO :  C’est certain. J’ai rencontré de nombreux artistes punjabis de grands talents et j’aimerais collaborer avec eux dans le futur. Sans aucun doute, il y aura d’autres chansons de ce genre.

PAN M 360 : Durant la dernière année, vous avez fait paraître différents excellents titres tels que For Keeps, Love You Bad et bien évidemment Flowers Need Rain. Est-ce qu’un premier projet est envisagé pour les prochains mois? 

PRESTON PABLO : Je travaille en ce moment sur un petit projet. Récemment, j’ai créé beaucoup de musique R&B. C’est un certain retour aux sources pour moi parce que mes racines musicales sont R&B. Je suis encore au début du processus et je ne peux pas en dévoiler davantage. Tout ce que je peux dire c’est que vous pouvez vous attendre à de la musique différente de ma part. En bref, je vais débuter par un EP et un projet complet arrivera avec le temps. En tant qu’artiste, je ne suis pas encore prêt à créer un album. J’ai l’impression que je dois parfaire mon art et devenir davantage confortable avec ce que je crée pour me lancer dans un projet d’une telle envergure. Ça arrivera assurément lorsque je serai prêt. 

PAN M 360 : Vous n’êtes évidemment pas prêt à faire un album, mais si vous deviez le faire maintenant, avez-vous une idée de ce que serait le thème principal?

PRESTON PABLO : J’aimerais faire un album dans lequel je raconte mon histoire. J’aimerais y expliquer ma vie à Timmins et mon parcours pour en être où je suis présentement. Il y a tellement de choses incroyables qui se sont produites en peu de temps dans ma vie et j’ai envie de les raconter. Je pense que ça serait vraiment bien de faire ça, de raconter l’histoire de Preston Pablo dans mon premier long projet. Ça serait mon but. 

Tout le contenu 360

Festival d’art vocal de Montréal 2024 | Le rôle de pianiste-accompagnateur raconté par Francis Perron

Festival d’art vocal de Montréal 2024 | Le rôle de pianiste-accompagnateur raconté par Francis Perron

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Rutshelle Guillaume: la reine du konpa à la conquête de MTL !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Rutshelle Guillaume: la reine du konpa à la conquête de MTL !

Club Sagacité aux Nuits d’Afrique Sound System: San Farafina explique

Club Sagacité aux Nuits d’Afrique Sound System: San Farafina explique

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Modeline Raymond « choisie par la musique »

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Modeline Raymond « choisie par la musique »

Piknic Elektronic | Jordan Gardner, de TO à MTL « pour l’esprit de l’art « 

Piknic Elektronic | Jordan Gardner, de TO à MTL « pour l’esprit de l’art « 

Domaine Forget 2024 | Paysage américain au domaine, Nicholas Walker nous en cause

Domaine Forget 2024 | Paysage américain au domaine, Nicholas Walker nous en cause

Dômesicle SAT | Kizi Garden + Isotone, 10 ans fêtés le 19 juillet

Dômesicle SAT | Kizi Garden + Isotone, 10 ans fêtés le 19 juillet

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Fredy Massamba, un Congolais (de Montréal) sur 3 continents

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Fredy Massamba, un Congolais (de Montréal) sur 3 continents

Étienne Dupuis et l’ICAV : toujours apprendre, et montrer comment

Étienne Dupuis et l’ICAV : toujours apprendre, et montrer comment

Festival de Lanaudière 2024 | Yoav Levanon, prodige en récital ou avec orchestre, ses débuts au Canada !

Festival de Lanaudière 2024 | Yoav Levanon, prodige en récital ou avec orchestre, ses débuts au Canada !

Nuits d’Afrique 2024 – Une discussion avec Eno Williams, la chanteuse d’Ibibio Sound Machine

Nuits d’Afrique 2024 – Une discussion avec Eno Williams, la chanteuse d’Ibibio Sound Machine

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Valérie Ekoumè et le Québec : amour réciproque sur rythmes jubilatoires

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Valérie Ekoumè et le Québec : amour réciproque sur rythmes jubilatoires

Festival d’art vocal de Montréal 2024 | Apprendre à chanter sans stress avec Claude Webster

Festival d’art vocal de Montréal 2024 | Apprendre à chanter sans stress avec Claude Webster

Festival de Lanaudière 2024 | Quatuor Diotima au Québec : dialogues musicaux d’hier et d’aujourd’hui

Festival de Lanaudière 2024 | Quatuor Diotima au Québec : dialogues musicaux d’hier et d’aujourd’hui

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

Le Festival d’Art Vocal de Montréal s’ouvre au grand public

Le Festival d’Art Vocal de Montréal s’ouvre au grand public

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Luiz Salgado et sa guitare « caipira »

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Luiz Salgado et sa guitare « caipira »

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Bombino : la chaleur humaine au rythme du désert

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Bombino : la chaleur humaine au rythme du désert

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

Inscrivez-vous à l'infolettre