Arion à la Salle Bourgie | L’écoute renouvelée d’un grand classique

par Elena Mandolini

Pour bien des mélomanes, le Messie de Haendel rime avec le temps des Fêtes. Ce grand classique de la musique baroque a été présenté hier soir à la Salle Bourgie au grand plaisir du public réuni pour l’occasion. Ce concert était également une collaboration entre Arion orchestre baroque et le Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM). Les musicien.ne.s et choristes des deux formations, sous la direction d’Andrew McAnerney du SMAM, ont offert une performance lumineuse et d’une remarquable précision.

Comme pouvaient nous l’apprendre les informations projetées sur le mur du fond de la scène avant le début du concert, tous les instruments utilisés étaient d’époque, ou des reproductions de ceux-ci. Par conséquent, la qualité sonore était toute caractéristique de ces orchestres baroques qui ont à cœur l’interprétation historiquement informée. Il y avait beaucoup d’interprètes pour la somme toute petite scène de la Salle Bourgie, mais la texture sonore demeurait douce, presque intime, sans perdre pour autant la profondeur du son. On pouvait voir la complicité entre les membres d’une même section, ceux-ci s’échangeant des regards complices et des sourires.

La qualité du jeu d’ensemble d’Arion et du SMAM est remarquable. Le chœur, composé de 3 interprètes par section, est homogène, et chaque section chante comme d’une seule voix. La précision, autant du chœur que de l’orchestre est également à saluer. Et cette constance et rigueur se maintiennent durant toute la durée (2 heures et demie!) de la représentation. L’on peut dire de même des solistes, dont la diction impeccable laisse entendre chacune des syllabes du texte, tiré des différents livres de la Bible. La puissance vocale du baryton Geoffroy Salvas, en particulier, est impressionnante.

Une curiosité à noter de ce concert est l’utilisation du logiciel NEX-perience, qui permet au public d’obtenir un programme interactif sur son téléphone intelligent durant le concert. Tout au long du concert, de courts faits défilaient sur notre téléphone sans avoir à y toucher. Ces informations concernaient parfois la vie de Haendel, la création du Messie, ou simplement des informations sur la rhétorique musicale mise en œuvre dans cet oratorio. Une offre intéressante, facile d’accès, et qui renouvelle l’expérience de concert.

Malgré le caractère très sombre de certains textes, il ressort tout de même de cette interprétation une grande lumière et un magnifique message de paix. On sort de cette longue soirée énergisé.

Deux autres représentations auront lieu à la Salle Bourgie : samedi 18 novembre à 16h et dimanche 19 novembre à 14h30. INFOS ET BILLETS ICI!

Tout le contenu 360

Le niveau supérieur de l’Orchestre de Philadelphie

Le niveau supérieur de l’Orchestre de Philadelphie

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Inscrivez-vous à l'infolettre