Pendant que meurt Alexeï Navalny, renaît Mireille Mathieu… toujours pro-Poutine ?

par Alain Brunet

Célèbre pour son opposition à Vladimir Poutine, le politicien Alexeï Navalny serait mort ce vendredi 16 février, au centre pénitentiaire N° 3, dans l’Arctique russe. Il y purgeait une peine de 19 ans pour les raisons que l’on sait. Pendant ce temps, Mireille Mathieu s’apprête à renaître sur scène en Amérique francophone, 35 ans après son dernier passage – samedi et dimanche à la Salle Wilfrid-Pelletier de MTL, mardi au Grand Théâtre de Québec et vendredi à la Salle Maurice-O’Bready de Sherbrooke.  

Quel est le lien au juste? Bienvenue à l’émission Personne n’en parle (en Amérique) et parlons-y des affinités assumées de la chanteuse de 77 ans avec le dictateur russe Vladimir Poutine, dont l’opposant vient de disparaître tragiquement.

Amalgame toxique ou lien plausible ?  

Convenons une fois de plus que les positions politiques des artistes et leur art devraient être idéalement dissociés. Un premier exemple vient en tête : Valery Gergiev, un des plus doués maestros de notre ère, est un proche de Poutine… et demeure un artiste colossal. Un autre : Gérard Depardieu, naturalisé russe depuis 2013, par ailleurs dénoncé de toutes parts en France pour ses inconduites sexuelles pour le moins dégoûtantes, il délire à souhait sur toutes les tribunes qui lui sont offertes… et n’en demeure pas moins l’un des plus grands acteurs gaulois, toutes époques confondues.

Cela étant posé, il devient de plus en plus ardu de gommer ces irritants poutiniens lorsqu’on s’intéresse encore aujourd’hui à la fabuleuse direction d’orchestre de Gergiev ou d’un nouveau film mettant en vedette Depardieu. Dans l’actuel contexte géopolitique, il faut travailler fort dans les coins pour faire en sorte que ces considérations négatives nous laissent tranquilles et savourer l’art de ces géants comme si de rien n’était.

C’est idem pour tant de figures iconiques de la pop culture, Mireille Mathieu en est un autre exemple probant. Incontournable de la variété française, 1200 chansons, 200 millions d’albums vendus, archi-tubes tels Acropolis Adieu ou Une femme amoureuse, fameuse version de Woman In Love de l’immense Barbra Streisand. 

Bien sûr, on peut faire la part des choses et admettre le talent d’artistes aux positions controversées mais rien n’empêche de s’enquérir de la posture idéologique d’une personnalité publique, fusse-t-elle issue du merveilleux monde des variétés comme l’est « Merveille » Mathieu – merci Clémence DesRochers.

Alors voici quelques citations dignes d’intérêt, émanant de la vedette française (que nous éviterons ici de juger artistiquement), citations  glanées chez les cousins médiatiques exerçant le journalisme avec la rigueur nécessaire :

Le Point, 19 juillet 2022 : « Mireille Mathieu sort du silence. Ce jeudi 18 août, la chanteuse aux 200 millions d’albums vendus s’est exprimée dans les colonnes du quotidien Nice-Matin, notamment sur Vladimir Poutine, pour la première fois depuis le 24 février. Avant le conflit en Ukraine, elle n’avait pas hésité à dire qu’elle « admir[ait] Vladimir Poutine ». Si la chanteuse populaire dans le monde entier – et particulièrement en Russie – ne renie pas ses propos, elle les adapte. »

Le Point, 19 juillet 2022 : « Interrogée par nos confrères afin de savoir si elle « admire » toujours le chef du Kremlin, l’interprète de  La Paloma adieu assure que cet avis « est personnel ». « Ma relation avec [Vladimir Poutine, NDLR] est différente de celle du simple chef d’État, puisqu’il m’a accueillie personnellement plusieurs fois lorsque je chantais [en Russie] », se défend-elle. Et de poursuivre, en déclarant qu’elle « aime beaucoup les peuples russe et ukrainien ». »

Le Point, 23 juillet 2026 :  « La demoiselle d’Avignon vient de fêter ses 70 printemps. Si elle a refusé de célébrer son anniversaire si tôt après la mort de sa première fan, sa mère, décédée en mars dernier, la chanteuse a tout de même eu droit à un hommage appuyé de Vladimir Poutine, avec qui elle entretient de très bonnes relations depuis des années. « En France, en Russie et dans les autres pays, on vous aime comme une chanteuse brillante avec un talent extraordinaire et comme une personne charmante, bienveillante et communicative », a écrit le chef d’État dans un message relayé par l’ambassade de Russie. »

Var Matin, 10 juillet 2023 :   Quand le journal lui a demandé si elle comptait chanter pour le peuple de Kiev, la chanteuse répond : « Ce serait politique et je ne  veux pas de cela. Pas plus qu’en Russie, même si j’aime ce grand peuple… Elle exprime ensuite son avis et affirme que les sujets abordés ne sont pas les bons : « En ce moment, j’entends « missiles », « drones »… pas « paix »… Mais où va-t-on ? », se demande-t-elle. « J’attends un médiateur de la carrure d’un Mandela pour provoquer une éclaircie. Hélas, je doute que ce soit Emmanuel Macron… » .

Elle (France) : « Si de nombreuses célébrités, comme Madonna, Björk ou Jeanne Cherhal, ont pris la défense du groupe punk et féministe Pussy Riot – condamné à deux ans de camp pour « hooliganisme » après avoir improvisé une « prière » punk anti-poutine dans une cathédrale de Moscou –, il y en a une qui ne voit pas les choses de la même façon. Mireille Mathieu, a en effet estimé, dans une interview accordée à une chaîne de télé moscovite, que les jeunes femmes avaient commis un « sacrilège ».  

Voici une interprétation sommaire de ces citations. Touchée par le soutien de Vladimir Poutine, Mireille Mathieu admire cet homme fort, comme le font d’ailleurs tant de citoyens européens d’extrême droite. Feu Bernard Tapie n’a-t-il pas déjà comparé directement Mireille Mathieu à Marine Le Pen?

La comparaison peut paraître douteuse mais… la position de Mme Mathieu sur la carrure souhaitée d’un médiateur de la paix tel Nelson Mandela (exemple rusé!), et que n’aurait pas Emmanuel Macron selon sa propre évaluation, en dit long sur sa quête d’un dirigeant fort à la tête d’un État, i.e un leader plus ferme, forcément plus autoritaire.

Comme tant de supporters occidentaux ouvertement pro-Poutine avant l’opération de « dénazification » de l’Ukraine, Mireille Mathieu se montre désormais stratégique, préférant souhaiter la paix, rien que la paix, et ne plus rien révéler de ses opinions politiques sur le conflit, à l’instar d’autres figures connues pour leur soutien à Vladimir Poutine, notamment le grand hockeyeur Alexander Ovechkin.

Petite gêne probablement stratégique, vu la diversité idéologique de leurs millions d’admirateurs, petite gêne qui pourrait possiblement s’évaporer côté Mireille Mathieu, au lendemain des présidentielles de France en 2027. 

D’ici là, la chanteuse parlera de paix et chantera ses grands succès, il va sans dire.

Photo tirée du site de la Place des Arts

Tout le contenu 360

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Beyoncé – Cowboy Carter

Beyoncé – Cowboy Carter

Orkestar Kriminal – Originali

Orkestar Kriminal – Originali

Simon Denizart – Piece of Mind

Simon Denizart – Piece of Mind

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

ARC – ARC

ARC – ARC

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Anti Jazz Police Festival – Jour 4

Anti Jazz Police Festival – Jour 4

Les Supersaxes de l’ONJM

Les Supersaxes de l’ONJM

Anti-Jazz Police Festival – Jour 3

Anti-Jazz Police Festival – Jour 3

Louise Jallu – Jeu

Louise Jallu – Jeu

Anti-Jazz Police Festival – Jour 2

Anti-Jazz Police Festival – Jour 2

Shaina Hayes et son Kindergarten Heart

Shaina Hayes et son Kindergarten Heart

Inscrivez-vous à l'infolettre