Pays : États-Unis Label : dBpm Records Genres et styles : alt-folk / americana / art-rock / country-rock / folk-rock / indie rock Année : 2022

Wilco – Cruel Country

· par Luc Marchessault

Vingt et une chansons sommeillent sur Cruel Country. Jeff Tweedy, qui continue de survivre à sa vie, les a toutes écrites et composées lui-même, comme d’hab. Et comme elles sont pas mal toutes bien foutues, on peut en convenir que Tweedy continue de clopiner vers une béatification puis une canonisation qui, on l’espère, se produiront de son vivant : à lui la compagnie des Woody Guthrie, Lead Belly et quelques autres. Parce qu’il travaille fort notre Jeff. Et qu’il est doué, hypersurdoué même. C’est proprement épatant d’écouter tout ce que cet homme réussit à transcrire à partir de son regard extérieur et intérieur. Dans A Lifetime to Find, par exemple, il nous chante « Ô mort, ô mort, j’étais en train de m’habiller – Je n’ai rien ramassé – J’espérais que tu m’aies oublié – Mais ma poitrine est oppressée – Ma poitrine est oppressée ». Ou dans Hints, il constate qu’il « n’y a plus d’entre-deux lorsque l’autre partie – Préfère le meurtre au compromis ». Absorber un opus dodu comme Cruel Country exige du temps et une certaine patience, car l’album compte peu ou pas de tensions accrocheuses, de cavalcades sauvages, de curiosités expérimentales ou d’autres éléments propres aux albums de Wilco depuis Being There en 1996. Ce parti-pris rétro-folk et un peu country se traduit par une linéarité qui s’avère apaisante. Rien n’est monotone, toutefois, sur Cruel Country. On sait que Wilco est constitué de musiciens qui, dans leur créneau, sont supérieurs à la moyenne. Ça s’entend très bien dans les harmonies, textures et nuances. Écoutez ne serait-ce que Bird Without a Tail / Base of My Skull pour vous en convaincre. Pour récapituler, la parution de Cruel Country (comme celle de n’importe quel album de Wilco) devrait réjouir tout musicophile le moindrement féru d’americana.

Tout le contenu 360

On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Une soirée de clôture riche en émotions

Une soirée de clôture riche en émotions

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Qiik – Demo

Qiik – Demo

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité,  joie, insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité, joie, insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

The Nausea – Requiem

The Nausea – Requiem

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Der Kaiser von Atlantis : malgré sa modestie, une production importante

Der Kaiser von Atlantis : malgré sa modestie, une production importante

Inscrivez-vous à l'infolettre