Pays : Canada (Québec) Label : Coyote Genres et styles : folk psychédélique / indie pop / indie rock Année : 2020

Soft Power

· par Alain Brunet

Joey Proteau est Gaspard Eden. Ce garçon a tout de l’esthète. À défaut d’être un artiste vraiment original, pour l’instant du moins, il sait fort bien jouer avec les couleurs, les sons, les formes, le look. Ses références sont citées avec soin et rigueur, la ténuité apparente de ses chansons révèle une solide démarche esthétique. Sa voix de ténor vaporeuse rappelle plusieurs chanteurs américains, à commencer par le surdoué Sufjan et une pléthore de ses prédécesseurs. Sa musique, elle, est beaucoup plus simple que celle de Sufjan; des rythmes lents ou moyens soutiennent de belles accroches de guitares (acoustiques et électriques), de jolis arrangements et effets de studio, une belle variété de textures, des motifs et des refrains accrocheurs qui peuvent s’imprimer solidement dans les caboches. Indie rock à Saint-Roch, donc, exprimé en anglais avec un accent à peine perceptible. L’artisanat de Gaspard Eden investit un cocon sensuel et soyeux, avec des titres charmants tels Baby Black Hole, Bathroom Mirror, Dry Drunk, Pancakes… Lui faudra-t-il ensuite rebrasser les cartes et transgresser tout ce design, aussi  léché soit ce design intégré par tout hipster qui se respecte ? Rien ne l’y oblige et rien n’obligera ses fans à l’y pousser. C’est dire qu’il pourrait faire un bon bout de chemin sur les plateformes d’écoute en continu… jusqu’à ce qu’un autre produit générique prenne sa place sur les étals.

Tout le contenu 360

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Beyoncé – Cowboy Carter

Beyoncé – Cowboy Carter

Orkestar Kriminal – Originali

Orkestar Kriminal – Originali

Simon Denizart – Piece of Mind

Simon Denizart – Piece of Mind

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

ARC – ARC

ARC – ARC

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Inscrivez-vous à l'infolettre