Pays : États-Unis Label : The Artisan Era Genres et styles : death-metal / rock Année : 2020

Perspicacity

· par Christine Fortier

Lorsqu’on regarde des séries ou des films produits par Jerry Bruckheimer (les franchises CSI, les films Pirates of the Caribbean, Top Gun: Maverick), on s’attend à de l’action et des explosions. De la même façon, le label américain The Artisan Era cofondé par le guitariste Malcolm Pugh d’Inferi a un son précis, constitué d’un mélange tissé serré de death metal technique et de rythmiques progressives étourdissantes. À quelques exceptions près, The Artisan Era, qui a notamment lancé Illusive Golden Age du groupe montréalais Augury en 2018, est un gage de qualité pour les amateurs du genre. Tout ça pour dire que le premier album d’Aronious ne déçoit pas. Perspicacity est dense et ses treize chansons sont d’une complexité cérébrale qu’on associe d’emblée à des formations telles que Gorguts, Ulcerate et Gorod. La brutalité du death metal côtoie allègrement les mélodies sinueuses et chargées en stimuli qui captent notre attention d’un bout à l’autre. Et de la première écoute, on retient une hallucination auditive qui fait rire chaque fois : sur The Digital Age on a l’impression que le chanteur Zach Earley prononce « viande à chien » vers 1:30.

Tout le contenu 360

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Inscrivez-vous à l'infolettre