×
Pays : Allemagne / Luxembourg Label : Naxos Genres et styles : classique Année : 2020
Jean Muller, Christoph König, Solistes Européens Luxembourg

Louise Farrenc (1804-1875) : Symphonie no 1, Ouvertures, Grandes variations sur un thème du Comte Gallenberg, op. 25

· par Alexandre Villemaire

L’histoire se souvient aujourd’hui de Louise Farrenc comme d’une pédagogue et virtuose du piano issue d’une longue lignée d’artistes. Ce n’est qu’à partir du milieu du XXe siècle, avec la naissance d’un intérêt marqué pour les œuvres composées par les femmes, que ses compositions ont fait à nouveau l’objet d’attention. Christoph König et les Solistes Européens renouent ainsi avec le répertoire de Farrenc après avoir endisqué les deux autres symphonies de la compositrice en 2018, toujours sous étiquette Naxos. D’un style qui navigue entre les formes d’un classicisme et d’un romantisme plutôt conventionnel, les textures sonores maîtrisées par Farrenc dans la Symphonie no 1 et les deux Ouvertures, font place à la complexité de l’écriture pianistique de celle-ci dans les Grandes variations sur un thème du Comte Gallenberg interprétées par le pianiste Jean Muller, maintes fois primé pour son jeu élégant et dynamique.

Inscrivez-vous à l'infolettre