Pays : Royaume-Uni Label : Duophonic / Warp Genres et styles : art-pop / électronique / krautrock / post-rock Année : 2021

ELECTRICALLY POSSESSED (SWITCHED ON VOLUME 4)

· par Steve Naud

J’ai un vieil ami qui a pour mot d’ordre de n’écouter que les albums officiels des artistes qu’il chérit. Il n’accorde aucune attention à leurs compilations, captations en concert, mini-albums ou chansons inédites. « S’ils ne l’ont pas mis sur l’album, c’est que ça ne vaut pas la peine qu’on s’y attarde, » aime-t-il me répéter. Afin de lui faire prendre la mesure de tout ce qu’il manque, je vais attirer son attention sur les disques de la série Switched On qui compilent méticuleusement le matériel que la formation franco-britannique Stereolab n’a pas inclus sur les douze albums que compte sa discographie. Côté qualité, ces anthologies atteignent les mêmes cimes que les meilleurs albums formels du groupe. Voilà qui devrait lui clouer le bec.

Ce quatrième chapitre dudit projet Switched On couvre les dix dernières années d’existence de la bande menée par Tim Ganes et Laetitia Sadier avant sa dissolution en 2009. Pour le groupe, cette période s’amorçait avec la parution de l’opus intitulé Cobra and Phases Group Play Voltage in the Milky Night, disque malmené par des critiques qui trouvaient que la musique de Stereolab était devenue froide et redondante. On se souvient du médiocre 3,7 sur 10 alloué par Pitchfork ainsi que du NME qui, dans sa chronique assassine, avait eu l’idée fort douteuse de comparer le groupe à Adolf Hitler ! Pourtant, la présente anthologie nous démontre qu’au tournant du millénaire, Ganes, Sadier et compagnie n’avaient pas dit leur dernier mot. Servies en entrée, les sept pièces du mini-album The First of the Microbe Hunters (2000) font état de musiciens allumés qui prenaient toujours un malin plaisir à brasser dans leur marmite les influences les plus diverses : krautrock, électro, minimalisme, rock psychédélique, chanson pop française… 

La suite du banquet offert sur Electrically Possessed prouve hors de tout doute que les critiques qui ont levé le nez sur les derniers albums du groupe erraient puisque nous y trouvons des compositions qui figurent parmi les plus audacieuses qu’il ait endisquées. Plusieurs de ces pièces déstabilisent par des ruptures de ton qui leur font emprunter des chemins imprévisibles. Une mention spéciale est accordée à l’excellente Dimension M2 sur laquelle la formation rendait un hommage inattendu à Giorgio Moroder. Parmi les autres trésors que recelaient les voûtes stereolabiennes, se trouve Calimero, clin d’œil adressé au petit poussin des dessin animés, où s’invitait nulle autre que sa majesté, l’auto-proclamée reine des folles en personne, Brigitte Fontaine. Décidément, la discographie parallèle de Stereolab est aussi fascinante que sa production plus officielle !

Tout le contenu 360

 Madame Autruche – Sm58 (prochaine chance la meilleure fois) 

 Madame Autruche – Sm58 (prochaine chance la meilleure fois) 

Taylor Swift – The Tortured Poet Department: The Anthology

Taylor Swift – The Tortured Poet Department: The Anthology

Le niveau supérieur de l’Orchestre de Philadelphie

Le niveau supérieur de l’Orchestre de Philadelphie

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Inscrivez-vous à l'infolettre