Pays : France Label : Lotophagus Genres et styles : drone / expérimental / moyen-oriental Année : 2022

Drone Baron – Dusk at Shadow Castle

· par Luc Marchessault

On aime, chez Pan M, l’étiquette Lotophagus (de l’italien « lotto », qui signifie « sort », et du grec « phagos » qui signifie « manger »). Voici donc que ces mangeurs de sorts nous soumettent Dusk at Shadow Castle, titre mystico-gothique à souhait du créateur électroacoustique et éclectico-cryptique Drone Baron. Quand même, ce « Baron des bourdons » n’entend pas du tout à rire, pas plus que « Sa Majesté des mouches » de William Golding naguère. Dans ce parallèle entomologique boiteux, il ne faut pas interpréter l’acception « bourdon » comme l’insecte jaune et noir lui-même, mais comme le son continu qu’il produit (le « drone », en anglais). Notre Drone Baron nous en balance toute une trâlée, de ces notes graves tenues longtemps. Elles sont vibrantes, crépitantes et métalliques. Elles émanent de guitares, des percussions intemporelles les soulignent. Et elles sont inquiétantes. On ne s’en étonne pas, quand on lit que le concept qui sous-tend les six pièces de Dusk At Shadow Castle est le Moyen-Âge, plus précisément sa noirceur et sa violence. Dans Entering Jerusalem, on imagine aisément le sang que répandent les épées et qu’absorbe le sable. Dans Knights Of Pestilence, on se dit que les épidémies n’ont rien de jojo, mais qu’elles devaient tout de même être plus pénibles à vivre au 14e siècle. Dans Constantinople on arpente les passages mal famés de cette cité (qui, seule consolation, n’était pas sous le joug du père Erdogan à l’époque). The Betrayal et A Place Left in Ruins se passent d’explications. Seuls le titre Monastry et son air onirique évoquent quelque chose de relativement paisible. On remercie le Baron pour cette palpitante brunante au Château des Ombres.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre