Pays : Québec Label : Indépendant Genres et styles : alt-folk / ambient Année : 2023

Conor Nickerson and Greenplant – morning in the park

· par Varun Swarup

Dans le vaste royaume de la musique ambiante, peu d’albums donnent l’impression d’être une étreinte de la nature elle-même. Bien sûr, si quelqu’un devait créer un tel album, ce serait Greenplant, votre plante de quartier devenue artiste.

Avec la sortie de morning in the park, le duo Conor Nickerson et Antoine Gallois – les énigmatiques « gardiens » de Greenplant – peignent un paysage sonore à partir de textures acoustiques chaleureuses et d’une captivante palette d’échantillons audio provenant de la nature elle-même.

Dès les premières notes, une sensation de sérénité et d’émerveillement imprègne l’air, annonçant le début d’une expédition émouvante pour l’âme. Alors que le premier album de Greenplant était plus saturé de textures numériques et possédait une atmosphère sonore plus dense, morning in the park est nettement plus léger, plus folk, plus organique. Le contraste délicat entre les mélodies éthérées de la flûte et les harmonies douces jouées à la guitare nylon crée une sensation à la fois familière et extraordinaire, rappelant une promenade insouciante dans le parc.

Une caractéristique marquante de cet album réside dans l’intégration harmonieuse d’enregistrements sur le terrain provenant de la nature autour de Montréal. Les sons d’une brise légère, de feuilles bruissant, d’appels d’oiseaux au loin, sont des éléments essentiels, véritables instruments en eux-mêmes, entrelacés harmonieusement dans la trame de ces compositions. Chaque échantillon insuffle la vie dans la musique, évoquant une sensation vivide de lieu. Vers la fin de « waking dreams i had in winter, » on peut entendre passer une sirène qui ressemble presque à un gémissement du vent.

Bien que l’album soit organisé en une liste de pistes, suivant l’ordre d’un poème écrit par Nickerson, morning in the park est préférablement écouté d’une traite, et même de multiples fois. Beaucoup d’éloges pour cette anomalie botanique.

Tout le contenu 360

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Très élégant mariage de cordes et de jazz

Très élégant mariage de cordes et de jazz

Nathalie Joachim – Ki Moun Ou Ye

Nathalie Joachim – Ki Moun Ou Ye

Marc-André Hamelin – New Piano Works

Marc-André Hamelin – New Piano Works

L’Ensemble à cordes de l’ONJ au service de Marianne Trudel et Yannick Rieu

L’Ensemble à cordes de l’ONJ au service de Marianne Trudel et Yannick Rieu

Daniel Bartholomew-Poyser dirige l’Ensemble Obiora

Daniel Bartholomew-Poyser dirige l’Ensemble Obiora

OSM | Thèmes et variations avec Louis Lortie et Eun Sun Kim

OSM | Thèmes et variations avec Louis Lortie et Eun Sun Kim

Alex Southey – God’s Green Earth

Alex Southey – God’s Green Earth

Pendant que meurt Alexeï Navalny, renaît Mireille Mathieu… toujours pro-Poutine ?

Pendant que meurt Alexeï Navalny, renaît Mireille Mathieu… toujours pro-Poutine ?

Galan Trio – Kinesis vol. 2

Galan Trio – Kinesis vol. 2

Vanessa Marcoux – Cendres

Vanessa Marcoux – Cendres

Waxamillion – Steezy

Waxamillion – Steezy

Inscrivez-vous à l'infolettre