Pays : États-Unis Label : Pentatone Genres et styles : classique moderne / jazz / jazz contemporain / musique contemporaine Année : 2023

Brad Mehldau/Ian Bostridge – The Folly of Desire

· par Frédéric Cardin

Voici un album surprenant. Surprenant car, d’un côté, les jazzophiles seront étonnés de voir un ténor classique aux côtés du très grands pianiste jazz qu’est Mehldau, et de l’autre, les mélomanes classiques seront perplexes devant la perspectives d’écouter un nouveau cycle de lieder contemporains par un jazzman. Même si, dans ce dernier cas, la surprise n’est pas entièrement justifiée car Mehldau a déjà osé ce genre d’exercice deux fois auparavant, avec Renée Fleming et Anne Sofie von Otter. 

The Folly of Desire touche à un sujet universel, le désir sexuel, mais d’un angle… délicat. Celui de la convoitise (lust en anglais), parfois violente. En cette époque de #metoo, le message véhiculé par Mehldau dans les notes de programme concernant le recul d’une certaine liberté sexuelle et d’une atteinte à la vie privée peut facilement être, disons, mal perçu. À moins que ce ne soit voulu! J’avoue ne pas le savoir et vouloir éviter de faire dire à l’artiste ce qu’il n’a (je l’espère) pas dit. D’autant plus que Mehldau y associe la notion de consentement, ce qui sauve tout de même la mise. L’ambiguïté vient aussi du fait  que ce ne sont pas ses mots, mais plutôt ceux de grands auteurs et poètes, tous masculins : Shakespeare, Blake, Yeats, e.e. cummings, Auden, Brecht, Goethe. Une perspective certes ancrée dans le génie indéniable de ces auteurs, mais qui, associée au contexte moderne, pourrait facilement faire de ce plaidoyer une occasion ratée de promouvoir une plus grande richesse de points du vue. N’allons pas plus loin, il s’agit avant tout ici de parler de musique, et non de politique.

The Folly of Desire est un cycle complet, affichant une gamme étendue d’émotions et d’affects. de la souffrance à la colère, de la lubricité (poétiquement manifestée) aux regrets. La partition, soit pour piano ou pour la voix de Bostridge, est campée dans un post-romantisme moderniste, baigné dans des harmonies étalées, étirées et complexifiées par des ajouts inspirés du jazz (bien entendu). Bostridge est plus qu’adepte à saisir la moindre occasion pour affirmer clairement une émotion, ou pour en sublimer l’intensité. Il a fort affaire ici, surtout que Mehldau, génial jazzman mais peu habitué à l’accompagnement d’un chanteur lyrique, ne sait pas toujours lui laisser l’espace et le temps nécessaires pour appuyer et déposer les mots. Enfin, soit il pousse, soit Bostridge ne suit pas. 

En complément, les deux amis nous offrent quelques standards très jazz (These Foolish Things, Night and Day, et d’autres) ainsi qu’un lied très romantique de Schubert (Nacht und Träume). Une façon pour chaque musicien de sortir de sa zone de confort habituelle.

Au-delà de ces pièces bonbons rendues adéquatement, on se retrouve désormais avec un cycle de lieder modernes qui posent plein de questions sur ses intentions, certes, mais qui offre avant tout un incursion dans un panorama musical touffu mais fort attrayant pour les interprètes du futur qui voudront en explorer toutes les possibilités et les interstices symboliques. Après une première écoute (et même une deuxième, troisième, etc.), la vraie question à se poser n’est pas : est-ce que j’aime ou pas? C’est plutôt : quand pourrai-je en comprendre le véritable sens?

Tout le contenu 360

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Def Mama Def : Deux sœurs en art !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Def Mama Def : Deux sœurs en art !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Alberto Salgado transforme le Balattou en laboratoire percussif

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Alberto Salgado transforme le Balattou en laboratoire percussif

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Guinée en cirque !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Guinée en cirque !

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Kirá a mis le feu au Balattou

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Kirá a mis le feu au Balattou

Lyric Opera of Kansas City/Gerard Schwarz – Paul Moravec : The Shining

Lyric Opera of Kansas City/Gerard Schwarz – Paul Moravec : The Shining

James Ehnes/St.Louis Symphony Orchestra/Stéphane Denève – Bernstein : Serenade / Williams : Violin Concerto no 1

James Ehnes/St.Louis Symphony Orchestra/Stéphane Denève – Bernstein : Serenade / Williams : Violin Concerto no 1

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

La valeur marchande du jazz « sérieux »

La valeur marchande du jazz « sérieux »

PAN M 360 au FIJM 2024 | Shabaka… flûtes alors !

PAN M 360 au FIJM 2024 | Shabaka… flûtes alors !

La violence des camions brûle et recommence

La violence des camions brûle et recommence

Karma Glider, The Wesleys et Sun Entire apportent le soleil au Quai Des Brumes

Karma Glider, The Wesleys et Sun Entire apportent le soleil au Quai Des Brumes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Plus qu’un « fils de »… voici Kirá!

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Plus qu’un « fils de »… voici Kirá!

PAN M 360 au FIJM 2024 | L’assomption de Milena Casado

PAN M 360 au FIJM 2024 | L’assomption de Milena Casado

PAN M 360 au FIJM 2024 I L’univers mystifiant du Cinematic Orchestra, un film en direct

PAN M 360 au FIJM 2024 I L’univers mystifiant du Cinematic Orchestra, un film en direct

Les Gilsons ont conquis les cœurs des Montréalais

Les Gilsons ont conquis les cœurs des Montréalais

PAN M 360 au FIJM 2024 | George Coleman à l’Upstairs, le pari d’un quasi nonagénaire

PAN M 360 au FIJM 2024 | George Coleman à l’Upstairs, le pari d’un quasi nonagénaire

PAN M 360 au FIJM 2024 | Makaya McCraven devenu tête d’affiche

PAN M 360 au FIJM 2024 | Makaya McCraven devenu tête d’affiche

PAN M 360 AT FIJM 2024 | Fred Hersch, l’un des pianistes de jazz les plus appréciés de notre époque

PAN M 360 AT FIJM 2024 | Fred Hersch, l’un des pianistes de jazz les plus appréciés de notre époque

PAN M 360 au FIJM 2024 | Erick the Architect, visite guidée à Brooklyn

PAN M 360 au FIJM 2024 | Erick the Architect, visite guidée à Brooklyn

Inscrivez-vous à l'infolettre