Pays : Canada Label : Indépendant Genres et styles : krautrock / synthwave Année : 2020

Beyond! EP

· par Rupert Bottenberg

Pour quelqu’un qui semble avoir été happé par un simulacre synthétique des années 70, la Torontoise Jess Forrest demeure bien ancrée dans l’ici et maintenant. L’an dernier, elle a accompagné d’une bande sonore originale la projection du très particulier film de science-fiction vintage de John Boorman Zardoz au Royal Stompbox de Toronto. Elle a aussi composé la musique de l’émission de télé pour enfants Robotik, fait la première partie de Faust et Silver Apples, et lancé deux albums sous le nom de Castle If, dont, en 2017, Plant Material, un hommage entièrement artificiel à ce qui est organique. Peut-elle pousser plus loin la prétention ? Le titre de son nouveau EP, Beyond !, semble l’indiquer.

À la manière des musicothèques, Forrest donne des résumés succincts de chaque pièce, permettant ainsi à votre humble serviteur de s’absenter brièvement, le temps de se préparer un café et de nourrir ses satanés chats pour qu’ils se taisent.

Starlight, 3:44, « sonate synthétique avec sons électroniques abstraits ». Leap Year, 2:50, « inquiétant hymne spatial rythmé avec arpèges et tambours acoustiques ». Beyond, 3:14, « thème pop rythmé avec éléments disco et trilles de synthé ».

Bon, je suis de retour. Vous voyez ? Très bien. J’ajouterai simplement ceci : la maîtrise de Forrest des synthétiseurs modulaires et des clichés aussi amusants qu’irrésistibles de l’âge d’or du genre est telle que son travail devrait intéresser tous les fans dudit genre.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre