musique contemporaine

SMCQ | À la croisée des pianos 6: Eric Bertsch et l’œuvre ambitieuse de Marco Stroppa

par Alain Brunet

La SMCQ présente du 3 au 5 novembre un véritable marathon pianistique. Une série de huit concerts sera présentée à la salle de concert du Conservatoire de musique et d’art dramatique de Montréal et se présente comme un rendez-vous à ne pas manquer en piano contemporain. L’équipe de PAN M 360 assiste à cet événement et vous font part de leurs impressions tout au long de ces trois jours.

Au début de l’après-midi dominical, Erik Bertsch interprétait une œuvre ambitieuse, composée en 1976 par Marco Stroppa, et retouchée au fil du temps: Miniature estrose – Primo libro.

Pendant une heure approx, nous avons été plongés dans une esthétique typique de cette époque où l’atonalité, l’arythmie et des procédés atypiques d’ajustement des pédales (pour en varier la réverbération) servaient des constructions éminemment complexes à exécuter, exigeant une grande virtuosité. 

Déployée en 7 parties précédées d’un ajustement des pédales du piano, cette œuvre implique effectivement différentes techniques pianistiques et intentions « dramatiques »,  parfaitement inscrite dans l’époque de la conception de cette œuvre. La variété des effets exécutés par Erik Bertsch est tout simplement remarquable: trilles insistantes, clapotis harmoniques, clusters de notes exécutées par les deux mains, salves percussives, effets de réverbération sur tout le registre du clavier, usage interne de la table d’harmonie, on en passe.

Au milieu des années 70, cette esthétique atonale sans compromis tonal ou modal dominait encore largement le paysage de la musique contemporaine, et l’on peut aujourd’hui voir dans cette œuvre un document historique à tout le moins instructif.

En fin de programme, la mezzo soprano Marie-Annick Béliveau “accueillait” les mélomanes à la sortie de la salle du Conservatoire pour y exécuter en plus ou moins une dizaine de minutes deux titres consécutif du compositeur montréalais Sandeep Bagwati – Raggerlieder et Virelais for Virus Days, cette dernière étant un discours atonal sur fond linéaire de fréquences électroniques.

Tout le contenu 360

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Une soirée de clôture riche en émotions

Une soirée de clôture riche en émotions

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Qiik – Demo

Qiik – Demo

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité,  joie, insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité, joie, insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

The Nausea – Requiem

The Nausea – Requiem

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Inscrivez-vous à l'infolettre