baroque

Concert Bourgie : Sa Majes-Théotime

par Frédéric Cardin

Si je ne m’abuse, c’était la première fois que Théotime Langlois de Swarte et son Consort s’arrêtait à Montréal, dimanche dernier à la salle Bourgie. Nous souhaitons ardemment que ce ne soit pas la dernière!

Sous le thème d’un voyage à travers l’Europe dont les étapes étaient liées entre elles par le principe de la Sonate en trio, genre majeur de l’ère baroque, le (très) jeune violoniste et ses compagnons nous ont offert un programme mixte, fait de découvertes (réjouissants Dandrieu, Reali, Eccles et Veracini) et de grands succès du répertoire (Rameau et ses Sauvages, Corelli et Vivaldi et leurs Follia, Bach).

Ce qui frappe chez de Swarte, mais aussi chez ses trois amis (Sophie de Bardonnèche, violon, Hanna Salzenstein, violoncelle, Justin Taylor, clavecin) qui forment ensemble Le Consort, c’est l’autorité avec laquelle ils infusent leurs lectures de ces pièces et l’absolue conviction dans leur démarche interprétative. Celle-ci se caractérise par un souffle énergique totalement communicatif, mais qui ne vire pas à l’esbroufe. La technique est impeccable, rendant chaque note, même les plus éparpillées dans les passages virtuoses, clairement dessinée. La musicalité et la sensibilité sont palpables. Le courant est ininterrompu entre ces jeunes musiciens qui jouent ensemble depuis presque 10 ans. Et pourtant, aucun d’eux n’a plus de 30 ans, exception faite de Justin Taylor qui a un immense 32!

Si j’utilise un terme princier dans le titre de cette chronique, c’est bien pour qualifier la prestation artistique de très haute tenue que Swarte et son ensemble nous ont donnée, et pas pour qualifier une quelconque attitude hautaine. Tout au contraire, Swarte se montre sympathique sans racolage et offre quelques commentaires simples et économes, mais qui résument adéquatement les pièces jouées. Chaque membre du Consort apporte également sa contribution au micro, toujours dans cet esprit de sobriété, mais aussi de sincérité.

Le public de Bourgie a très chaudement manifesté son appréciation. Je pense qu’ils l’ont sentie et il est à espérer que cela leur donnera envie de revenir très vite (et aux programmateurs d’ici de les réinviter)!!

Tout le contenu 360

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

Piknic Électronik | Pretty Privilege, la non binarité, la joie, l’insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, la non binarité, la joie, l’insolence

Suoni | Sara Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sara Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Centre Phi | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre Phi | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

The Nausea – Requiem

The Nausea – Requiem

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Der Kaiser von Atlantis : malgré sa modestie, une production importante

Der Kaiser von Atlantis : malgré sa modestie, une production importante

SAT Dômesicle | Elena Colombi, beaucoup de la tête pour le corps

SAT Dômesicle | Elena Colombi, beaucoup de la tête pour le corps

Humidex Records fête ses cinq ans à la SAT!

Humidex Records fête ses cinq ans à la SAT!

Jill Barber : en français encore et toujours!

Jill Barber : en français encore et toujours!

Kaytranada – Timeless

Kaytranada – Timeless

Ibelisse Guardia Ferragutti & Frank Rosaly – Mestizk

Ibelisse Guardia Ferragutti & Frank Rosaly – Mestizk

Festival Classica – Piazzolla, de New York à Paris

Festival Classica – Piazzolla, de New York à Paris

38e Nuits d’Afrique | Sépopo Galley explique la programmation

38e Nuits d’Afrique | Sépopo Galley explique la programmation

Inscrivez-vous à l'infolettre