Pays : États-Unis Label : Kabell Records Genres et styles : jazz contemporain Année : 2023

Wadada Leo Smith and Orange Wave Electric – Fire Illuminations

· par Réjean Beaucage

Le trompettiste Wadada Leo Smith est un compositeur extrêmement prolifique et même la discographie qui apparaît sur son site web n’arrive pas à le suivre. Le plus récent enregistrement qu’on y trouve est son oratorio consacré à Rosa Parks, qui date de 2019, mais il s’en est passé des choses depuis ! L’homme a eu 80 ans l’année dernière et l’étiquette TUM Records a fait paraître pour l’occasion un coffret de sept albums regroupant ses « 12 premiers » quatuors à cordes et un autre coffret, de cinq disques –  The Emerald Duets  – qui regroupe des duos avec les batteurs Pheeroan akLaff, Andrew Cyrille, Han Bennink et Jack DeJohnette. 

C’est sur son propre label, Kabell Records, qu’il lance  Fire Illuminations et le soliste s’y place au milieu d’un ensemble de très haute volée, semblable à celui qu’il avait sur l’album Najwa  (2017) ; trois guitaristes (Nels Cline, Brandon Ross et Lamar Smith), deux bassistes (Bill Laswell et Melvin Gibbs), un percussionniste (Mauro Refosco), un batteur (Pheeroan akLaff) et le designer sonore Hardedge. Seul Refosco, qui est membre du groupe newyorkais Forro in the Dark, est un nouveau venu auprès du trompettiste. Tout ce beau monde se retrouve sur deux pièces, les plus longues (près de 16 minutes chacune), et les meilleures : Ntozake qui ouvre l’album, et Tony Williams, un hommage (ce n’est pas le premier) que rend le trompettiste au légendaire batteur de Miles Davis – n’empêche, on est plus près ici de l’époque On the Corner , ou Live-Evil, enregistrés avec Jack DeJohnette, que de Filles de Kilimanjaro, enregistré avec Williams. Ces deux pièces avec tout cet ensemble sont groovy à souhait, pesantes (merci Mr. Laswell) et constituent de superbes véhicules pour les solos des guitares et de la trompette.


Deux autres pièces sont enregistrées en sextet (moins deux guitares et le sound designer) : Muhammad Ali’s Spiritual Horizon et Fire Illuminations Inside Light Particles ; la dernière, Muhammad Ali and George Foreman’s Rumble in Zaire Africa, est jouée en quintette (sans le percussionniste) et laisse beaucoup de place à la guitare de Nels Cline. Ces trois-là, plus courtes et plus abstraites, se prennent très bien aussi, mais on revient au disque pour les deux pièces avec tout l’ensemble. On verrait bien ça en concert.

Tout le contenu 360

FIMAV 2024 | Un 18 mai à Victo

FIMAV 2024 | Un 18 mai à Victo

FIMAV 2024 | Un 19 mai à Victo

FIMAV 2024 | Un 19 mai à Victo

PODIUM Jeunesse 2024 | Tous en chœur avec QW4RTZ

PODIUM Jeunesse 2024 | Tous en chœur avec QW4RTZ

FIMAV | Sélébéyone, ou les intersections culturelles selon Steve Lehman

FIMAV | Sélébéyone, ou les intersections culturelles selon Steve Lehman

Norté Tropical | Nouveau départ pour Mateus Vidal, de Bahia à MTL

Norté Tropical | Nouveau départ pour Mateus Vidal, de Bahia à MTL

FIMAV | La Société d’Information Naturelle vous informe !

FIMAV | La Société d’Information Naturelle vous informe !

Catherine Major – La mémoire du corps

Catherine Major – La mémoire du corps

Myriam Gendron – Mayday

Myriam Gendron – Mayday

CMIM – Piano 2024 | Jaeden Izik-Dzurko, premier pianiste canadien à remporter les grands honneurs

CMIM – Piano 2024 | Jaeden Izik-Dzurko, premier pianiste canadien à remporter les grands honneurs

Bibi Club attise son Feu de garde

Bibi Club attise son Feu de garde

CMIM – Piano 2024 : L’avant-dernière ligne droite des finalistes (2e partie)

CMIM – Piano 2024 : L’avant-dernière ligne droite des finalistes (2e partie)

Arion Orchestre Baroque | French Connection avec l’Angleterre

Arion Orchestre Baroque | French Connection avec l’Angleterre

PODIUM 2024 | Chants d’appel et de liaisons, André Pappathomas explique

PODIUM 2024 | Chants d’appel et de liaisons, André Pappathomas explique

CMIM – Piano 2024 : L’avant-dernière ligne droite des finalistes (1ère partie)

CMIM – Piano 2024 : L’avant-dernière ligne droite des finalistes (1ère partie)

FIMAV |Joëlle Léandre : libre contrebasse, libre pensée

FIMAV |Joëlle Léandre : libre contrebasse, libre pensée

La mémoire du corps : Catherine Major pianistique, sans paroles, instrumentale

La mémoire du corps : Catherine Major pianistique, sans paroles, instrumentale

Jeux de chaises, un festival de musique de chambre à l’École de musique Schulich

Jeux de chaises, un festival de musique de chambre à l’École de musique Schulich

Swingue la messe à la Cinquième salle : après  »Les Choristes » et  »Hair », Lorenzo Somma nous offre une rare messe jazz!

Swingue la messe à la Cinquième salle : après  »Les Choristes » et  »Hair », Lorenzo Somma nous offre une rare messe jazz!

Norté Tropical | Découvrons le vallenato avec Beto Jamaica Rey Vallenato

Norté Tropical | Découvrons le vallenato avec Beto Jamaica Rey Vallenato

Découvrez Uuriintuya Khalivan : celle qui transporte la Mongolie au Canada

Découvrez Uuriintuya Khalivan : celle qui transporte la Mongolie au Canada

CMIM – Piano 2024 | Les finalistes dévoilés

CMIM – Piano 2024 | Les finalistes dévoilés

Les routes féminines de la soie au Festival du Centre des Musiciens du Monde 2024

Les routes féminines de la soie au Festival du Centre des Musiciens du Monde 2024

Random Access Memories, 11 ans plus tard: document HI FI au Centre PHI

Random Access Memories, 11 ans plus tard: document HI FI au Centre PHI

The Messthetics – And James Brandon Lewis

The Messthetics – And James Brandon Lewis

Inscrivez-vous à l'infolettre