×
Pays : Royaume-Uni Label : Method Records / Interscope Genres et styles : drill / grime / hip-hop Année :
Slowthai

TYRON

· par Yohann Goyat

Tyron (prénom de l’artiste) est le deuxième album du phénomène outre-Manche Slowthai. Si son premier, Nothing Great About Britain (2019), a révélé un artiste au discours politiquement engagé et explosif, l’hyperactif de Northampton se livre à coeur ouvert dans ce nouvel essai. Tyron est composé de deux faces bien distinctes. Pour la face A, les titres écrits en lettres majuscules soulignent toute la hargne qui bouillonne en lui. Écrite en lettres minuscules, la face B met en musique un Slowthai apaisé, se livrant à des confidences très personnelles.

Sa personnalité complexe est ainsi révélée ici sur une première partie de sept titres ravageurs, acerbes, voire effrayants. Dès l’ouverture avec le titre 45 SMOKE, l’artiste déclare être surnommé « le fils de Satan » par les gens, la comparaison ne fait que confirmer le côté démoniaque de cet artiste sulfureux. Provocation supplémentaire avec le titre CANCELLED, faisant référence à sa piètre prestation au NME Awards 2020, sur laquelle pose néanmoins Skepta, l’un des pionniers du grime. Toute sa rage se déverse sur les titres VEX, WOT et DEAD, puis Slowthai baisse d’un ton et signe PLAY WITH FIRE. La transition  introspective met en lumière la face cachée du vrai Tyron.

Quand il met son flow et son énergie au service de ses émotions plus tendres, l’album prend alors une autre dimension. La face cachée de ce gamin est surprenante à bien des égards! Les arrangements et la voix de Deb Never sur push ajoutent de l’authenticité aux textes et au flow incisif du jeune artiste. Toute la fougue qui le caractérise est apaisée par la production de mélodies douces et délicates à l’instar des titres nhs et le confessionnal feel away, ce dernier réalisé par James Blake et Mount Kimbie, rien que ça! Cette deuxième partie révèle donc un tout autre artiste, comme s’il voulait désamorcer un tant soit peu l’image médiatique qu’il s’est construite. Tyron devient carrément touchant lorsqu’il réfléchit  sur le désir et la nécessité de maintenir un équilibre dans sa vie… à l’image de ce disque plus que réussi!

Inscrivez-vous à l'infolettre