Pays : Royaume-Uni Label : Impulse! Genres et styles : EDM / électronique / jazz / jazz contemporain Année : 2022

The Comet Is Coming – Hyper-Dimensional Expansion Beam

· par Steve Naud

La comète s’en vient. Sa collision avec notre planète est imminente. Qui pourra sauver notre bonne vieille Terre? Heureusement, une fois de plus, nous pouvons compter sur Shabaka Hutchings, Dan Leavers et Max Hallet. Une fois revêtus de leurs costumes antigravitationnels, ces trois héros britanniques se transforment en King Shabaka, Danalogue et Betamax. Le premier est armé d’un saxophone qui crache des flammes, le second provoque des séismes grâce à ses hypertambours et le dernier contrôle une armée de synthétiseurs à ondes infrasonores. Ensemble, ils créent une musique qui fait éclater les frontières délimitant le jazz et l’electronica.

Afin de lutter contre la menace que représente la comète, cet infatigable trio nous présente Hyper-Dimensional Expansion Beam, son troisième opus à longue durée. Dès Code, électrisant morceau d’ouverture, la formation appuie à fond sur la pédale d’énergie. Comme la composante électro de cette musique hybride est plus assumée que jamais, les synthés sont plus présents et plus imaginatifs qu’auparavant. King Shabaka envoie des trilles lumineux grâce à son saxophone, dont il se sert comme une arme davantage rythmique que mélodique. Betamax, quant à lui, frappe sur ses peaux de façon insistante, se montre implacable.

Puis, histoire d’hypnotiser le corps céleste qui fonce tout droit vers la planète bleue, les trois combattants réfrènent l’ardeur de leurs attaques sur des pièces plus atmosphériques telles Lucid Dreamer et Frequency of Feeling Expansion. On a alors droit à de splendides vols psychédéliques au milieu des nébuleuses. Le morceau de résistance de l’album est cependant Angel of Darkness, une pièce-fleuve de sept minutes dont la tension va en augmentant, jusqu’à l’apothéose cosmique. Après Mystik, ultime piste au programme, les trois guerriers galactiques peuvent s’exclamer : mission accomplie! La comète a dévié de sa trajectoire mortelle pour aller danser avec ses semblables dans une autre galaxie.

Tout le contenu 360

Yannick Nézet-Séguin / Orchestre métropolitain – Sibelius 2 et 5

Yannick Nézet-Séguin / Orchestre métropolitain – Sibelius 2 et 5

Exponential Ensemble – Matters of Time

Exponential Ensemble – Matters of Time

UdeM | La Flûte enchantée, Mozart entre tradition et modernité

UdeM | La Flûte enchantée, Mozart entre tradition et modernité

KNLO, la transhumance du 438

KNLO, la transhumance du 438

Semaine du Neuf:  Jeffrey Stonehouse explique la prog !

Semaine du Neuf: Jeffrey Stonehouse explique la prog !

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Inscrivez-vous à l'infolettre