The Crown
Pays : Suède Label : Metal Blade Genres et styles : death metal mélodique / thrash-metal Année : 2021

Royal Destroyer

· par Christine Fortier

The Crown garde le cap sur ce 10e album en un peu plus de 30 ans d’existence. En effet, le quintette, qu’on a connu sous le nom de Crown of Thorns de 1990 à 1998, ne sort pas des sentiers battus, mais il peut se vanter d’être constant et de savoir quand mettre la pédale au plancher ou ralentir le rythme pour créer des mélodies qui maintiennent l’attention. Sur Royal Destroyer, les influences thrash sont particulièrement efficaces pourpropulser les chansons en avant (écoutez Scandinavian SatanLet the Hammering BeginMotorhead), tandis que la lourdeur du death metal donne l’impression de se retrouver en compagnie de Morbid Angel au début du morceau Devoid Of Light, entre autres choses. Tout ça est mis en valeur par le travail du réalisateur Fredrik Nordström (At The Gates, Arch Enemy, Architects) qui a aussi signé les Deathrace King (2000) et Cobra Speed Venom (2018). Le son est moderne et tranchant mais, surtout, transmet sans artifice l’énergie du groupe.

Tout le contenu 360

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Inscrivez-vous à l'infolettre