Natalia Lafourcade – De todas las flores

· par Michel Labrecque

Natalia Lafourcade est une artiste culte dans le monde hispanophone. Cette Mexicaine de 38 ans, fille de musiciens, multiplie les mélanges entre musique traditionnelle et contemporaine. De todas las flores en est la dernière incarnation. Il s’agit d’un premier album de compositions originales depuis 2015. Or, l’attente en valait la peine. Ça commence par un quatuor de cordes, puis on passe du boléro au son jarocho (rythme traditionnel de sa région de Veracruz). On emprunte également la voie du jazz, du rock dissonant ou de la bossa cubana. Tout cela à la fois, dans de subtils arrangements.

Natalia s’est entourée de musiciens éclectiques : le guitariste expérimental new-yorkais Marc Ribot, le percussionniste français Cyril Atef, le bassiste Sebastian Steinberg, ainsi qu’Emilio Dorantes, jeune prodige mexicain du piano. S’ajoutent des cuivres et des cordes dans plusieurs pièces. C’est l’artiste franco-mexicain Adan Jodorowsky, qu’on entend d’ailleurs chanter en français sur la pièce El lugar correcto, qui a réalisé l’album.

Et bien sûr, il y a la voix et les textes de madame Lafourcade qui lient le tout. L’album s’intitule De todas las flores (« De toutes les fleurs ») parce qu’il y est question de son jardin intérieur. C’est une réflexion sur le deuil amoureux, la mort, la féminité et l’introspection. Il est beaucoup question de passage de l’obscurité à la lumière.

Son parcours musical est loin d’être anodin. Après un premier album pop homonyme, en 2002, elle en réalise un second déjà plus expérimental, Hu Hu Hu, en 2009. Des relents de Björk à la mexicaine. Puis, elle signe Mujer divina en 2013, un hommage au chanteur mexicain Augustin Larra, qui amorce un virage vers la tradition. Ensuite, des duos avec la crème de la crème de la musique latine, de Lila Downs à Gilberto Gil. En 2015 paraît Hasta la raiz, un album pop métissé de sons latins. Puis un cycle de quatre albums qui plongent dans les racines latines. Las musas (« Les muses ») 1 et 2, réinterprétations de classiques d’auteures-compositrices latines importantes, purement acoustiques, avec le duo Los Macorinos. Et Un canto por Mexico volumes 1 et 2, un hommage aux grandes chansons traditionnelles réalisées avec de nombreux artistes régionaux.

De todas las flores ramène Natalia au présent, bien que son exploration des racines ajoute des couches de complexité à la musique et la voix. Natalia est peu connue sous nos latitudes. Ironiquement, elle a vécu un an à Ottawa au début du siècle. Et sur la chanson Parajito colibri (« Oiseau colibri »), elle dialogue avec un colibri sur le déploiement d’ailes. Ça rappelle Le cœur est un oiseau de Desjardins.

Disfrute – appréciez – cet album d’une artiste unique!

Tout le contenu 360

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Très élégant mariage de cordes et de jazz

Très élégant mariage de cordes et de jazz

Nathalie Joachim – Ki Moun Ou Ye

Nathalie Joachim – Ki Moun Ou Ye

Marc-André Hamelin – New Piano Works

Marc-André Hamelin – New Piano Works

L’Ensemble à cordes de l’ONJ au service de Marianne Trudel et Yannick Rieu

L’Ensemble à cordes de l’ONJ au service de Marianne Trudel et Yannick Rieu

Daniel Bartholomew-Poyser dirige l’Ensemble Obiora

Daniel Bartholomew-Poyser dirige l’Ensemble Obiora

OSM | Thèmes et variations avec Louis Lortie et Eun Sun Kim

OSM | Thèmes et variations avec Louis Lortie et Eun Sun Kim

Alex Southey – God’s Green Earth

Alex Southey – God’s Green Earth

Pendant que meurt Alexeï Navalny, renaît Mireille Mathieu… toujours pro-Poutine ?

Pendant que meurt Alexeï Navalny, renaît Mireille Mathieu… toujours pro-Poutine ?

Galan Trio – Kinesis vol. 2

Galan Trio – Kinesis vol. 2

Vanessa Marcoux – Cendres

Vanessa Marcoux – Cendres

Waxamillion – Steezy

Waxamillion – Steezy

Single du jour – ChabiFönK Experience – Pandora Project

Single du jour – ChabiFönK Experience – Pandora Project

CRAWL – Damned

CRAWL – Damned

Inscrivez-vous à l'infolettre