×
Pays : États-Unis Label : BobbyBoy Records / Three Oh One Productions Genres et styles : hip-hop / rap Année : 2023

Logic – College Park

· par CCJ Gabriel

Premier projet indépendant de Logic, l’album College Park montre à la fois la progression de la mentalité de Bobby Tarantino en tant qu’homme de famille, ainsi que l’amour que le MC porte à son éducation. En se rappelant ses racines à lui-même, et à son public, et en reconnaissant le voyage qui l’a mené à la danse, College Park fait également apparaître un nouveau son ou une nouvelle direction que Logic pourrait suivre à l’avenir.

College Park commence et se termine par des riffs de guitare acoustique et Logic chante son âme, ce que beaucoup d’artistes hip-hop ont fait ces derniers temps. Il ne faut pas longtemps pour que les pads MPC, les samples et les batteries boom bap commencent à frapper et que Bobby se lance dans l’un de ses couplets rapides. Logic se fait beaucoup critiquer par la communauté hip-hop, pour des raisons que je n’ai pas comprises pendant longtemps, et je crois qu’il devrait plutôt recevoir ses fleurs pour avoir maintenu ce genre et ce style en vie dans le courant dominant en 2023. Ceci étant dit, la majorité de l’album semble incomplète.

Chaque chanson est très courte et se compose d’un seul couplet, et elles ressemblent toutes à des freestyles. Au lieu d’étoffer certaines de ces idées et chansons avec des accroches et des couplets cohérents, Bobby se contente de partir sans structure. Red Pill VII et Village Slum contiennent des messages importants et sont deux des meilleures chansons de l’album. J’aurais aimé que Bobby explore davantage les sujets relatifs au vieillissement et à la santé mentale, car il semble avoir beaucoup de choses à dire.

Je ne voudrais jamais donner l’impression de remettre en question ou de dénigrer l’éthique de travail de Logic, et même si ma prochaine déclaration peut paraître ainsi, je la maintiens. Lorsque Bobby s’applique vraiment, se structure et se concentre sur l’écriture d’une chanson accrocheuse et transcendante, il est exceptionnellement doué pour le faire. Le meilleur exemple en est la chanson Highlife. La structure, les paroles et le caractère accrocheur de la chanson, ainsi que le clip réalisé par Kevin Smith, vous feront réécouter et revoir la chanson plusieurs fois. Nous savons déjà que Logic peut cracher, et quand il sort une musique comme celle-ci, cela montre vraiment sa croissance en tant qu’artiste complet au cours des dix dernières années.

Plusieurs chansons sont remplies de sketchs, qui marquent toujours d’énormes points (avec moi), surtout quand ils sont bien faits. Et ceux-là le sont certainement. Cependant, j’ai eu l’impression qu’il n’y avait que 20 minutes de musique d’un bout à l’autre. College Park présente une tonne de légendes et d’artistes notoires, tels que : RZA, Bun B, Norah Jones, Redman, Joey Bada$$, Statik Selektah et d’autres. Pour aller encore plus loin, Logic a même fait des chansons et des vidéos avec Seth MacFarlane et Jay & Silent Bob. Vraiment, ce nerd du hip-hop vit un fantasme et je trouve ça génial.

Inscrivez-vous à l'infolettre