Pays : Grèce / Jamaïque / Royaume-Uni Label : Warner Genres et styles : folk-pop / soul Année : 2020

Lianne La Havas

· par Anne-Sophie Rasolo

Le troisième album éponyme de Lianne La Havas n’apporte rien de neuf. On y retrouve les mêmes sonorités que dans son album Is Your Love Big Enough, aux allures folks parsemées d’une guitare tantôt classique tantôt électrique. Son ton mélancolique y est semblable aussi et sa pochette en noir et blanc simplissime. Mais finalement, n’est-ce pas tout ce qu’on aime chez la Britannique d’origine gréco-jamaïcaine Lianne La Havas, dont la seule prononciation du nom évoque une poésie venue des îles ? Et si l’on y porte un peu plus attention, cet album se pare de pianos rétro jazz, de cordes finement déposées et de claviers délicats, sans pouvoir contourner le feutré de sa voix, reconnaissable entre toutes. Lianne La Havas est authentique, ni plus ni moins, autant que sa chevelure occupe la moitié de l’image et son sourire gigantesque l’autre moitié, ses vibrations vocales n’ont pas besoin de plus d’artifices. Aussi, si les thèmes récurrents de l’amour qu’elle ne peut contrer, de douceur amère et de positivité, laissent croire à une certaine facilité dans la réalisation, il n’est pas nécessaire d’en vouloir davantage, à l’ère du tout-transformer-tout-consommer. À noter, une reprise de Radiohead, Weird Fishes, avec en son centre une pause a capella promettant des moments magiques en concert. Enfin, le guitare voix est à l’origine des plus belles émotions et lorsqu’il est si bien maîtrisé, comme dans le morceau Courage, il ne reste plus grand-chose à dire.

Tout le contenu 360

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Inscrivez-vous à l'infolettre