Pays : États-Unis Label : AWAL / Peggy Genres et styles : expérimental / hip-hop / jazz-hop Année : 2023

JPEGMAFIA X Danny Brown – Scaring the Hoes

· par CCJ Gabriel

Après un an d’attente avant de pouvoir en faire profiter nos oreilles, JPEGMAFIA et Danny Brown se sont associés pour sortir Scaring the Hoes, un projet hip-hop expérimental de la plus haute importance. Dès que vous mettez ce disque en marche, « Lean Beef Patty » frappe vos oreilles, et vous ne savez pas si vous avez accidentellement appuyé sur un bouton de votre clavier ou quelque chose comme ça, mais son caractère unique vous attire. Je n’aurais jamais pensé me retrouver à hocher la tête sur des bruits de glitch et le son d’un tap fast forwarding, mais nous y sommes. JPEGMAFIA mérite vraiment des fleurs pour la production de l’ensemble de ce projet. Il a réussi à prendre des sons live obscurs et presque défectueux et à les associer à des instruments et à des voix d’une manière si attrayante qu’il est difficile de l’exprimer avec des mots. Mais c’est mon travail, alors laissez-moi continuer d’essayer de le faire.

Le titre de l’album, « Scaring the Hoes », est peut-être l’un des meilleurs rythmes que j’aie jamais entendus dans ma vie, d’un point de vue fondamental. Parfois, tout au long du projet, il est difficile de comprendre ce que chaque emcee, et en particulier Danny Brown, dit sous le son des craquements, de la distorsion et d’autres effets cool, mais à aucun moment cela n’enlève quoi que ce soit à la musique. En fait, cela m’a donné envie de revenir en arrière et de réécouter presque chaque couplet, et comme chaque chanson est très courte, c’est un problème agréable à avoir.

J’ai l’impression que ce type de musique est la véritable direction que le hip-hop était censé prendre. Il s’agit de faire quelque chose à partir de rien, et c’est ainsi que le hip-hop est né. Bien que mon rôle soit de disséquer la musique elle-même, il faut noter que l’esthétique présentée avec cet album est tout ce qu’il y a de plus important. Des vidéos et des visualisations de chansons transférées à partir de fenêtres LimeWire, des séquences qui semblent avoir été filmées avec un téléphone à clapet Razr, ce projet a été conçu pour quelqu’un comme moi. Par moments, on dirait qu’il a été enregistré directement dans l’un de ces vieux mixeurs à 8 canaux dans lesquels on pouvait mettre des CD à l’époque, et je le dis comme un compliment.

Il y a d’autres morceaux remarquables qui m’ont marqué, le premier d’entre eux étant « Fentanyl Tester ». Le beat et le sample sont tout simplement incroyables, les couplets sont si bien frappés, et il y a des moments de distorsion délibérée où les voix sont complètement noyées. C’est quelque chose avec lequel JPEG joue tout au long de chaque chanson et cela fonctionne si bien pour une étrange raison. Le plus grand reproche que l’on puisse faire à Danny Brown, c’est que les gens aiment dire  » si vous avez entendu un couplet, vous les avez tous entendus « , mais je ne suis pas d’accord avec cette notion. Je ne sais pas s’il y a quelqu’un qui m’excite autant que Danny quand il est à fond. Le seul élément de cet album est un couplet de Redveil sur la chanson « Kingdom Hearts Key », et c’est un excellent ajout. La chanson que je préfère le moins, si vous me forcez à en choisir une, est « Orange Juice Jones », mais c’est subjectif.

C’est ce que la musique est censée être. C’est tout à fait unique, et le qualifier d’expérimental ne lui rend pas tout à fait justice. Oui, cette musique est différente et peu orthodoxe d’un point de vue sonore, mais elle est presque trop habile pour laisser penser que quelqu’un l’a expérimentée. Si cela fait sens ? Et avec un temps de lecture de seulement 36 minutes, je vous suggère de mettre tout Scaring the Hoes dans votre programme musical de cet été.

Tout le contenu 360

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

La meilleure version de Karkwa

La meilleure version de Karkwa

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Wisp – Pandora

Wisp – Pandora

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Aquaserge – La fin de l’économie

Aquaserge – La fin de l’économie

DoNormaal – Palmspringa

DoNormaal – Palmspringa

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Des filles qui rockent

Des filles qui rockent

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Inscrivez-vous à l'infolettre