Pays : Québec Label : Audiogram Genres et styles : americana / chanson Année : 2023

Isabelle Boulay – Boulay chante Bashung

· par Alain Brunet

Isabelle Boulay, que l’on associe d’emblée au grand public de la variété francophone, a toujours écouté bien d’autres musiques et chansons que celles l’ayant définie en tant qu’interprète. Circonscrits à un répertoire et un public, les interprètes à succès écoutent parfois des répertoires différents du leur, sans trop le dire pour les raisons que l’on devine. L’écart peut se creuser entre leurs goûts personnels et les choix esthétiques de leur carrière mais… De façon générale, ces interprètes osent rarement bousculer le conservatisme de leur public et s’en tiennent à leur marché de prédilection. 

Je me souviens avoir causé de ce phénomène à Benjamin Biolay, qui a réalisé plusieurs opus d’Isabelle Boulay. En toute discrétion, il me disait déplorer ces choix trop conservateurs de son amie québécoise, il croyait qu’elle pouvait agir plus librement à ce titre. Et voilà que la chanteuse s’attaque au répertoire de feu Alain Bashung (1947-2009), qui a peu à voir avec la variète franchouillarde ou québécoise. Geste courageux ? Voyons voir.

Ainsi Isabelle Boulay nous propose douze reprises réalisées par le Montréalais Gus Van Go, connu autrefois sous la bannière Me Mom & Morgentaler: deux de Bleu pétrole (Je t’ai manqué et Résidents de la république), deux de Chatterton (Ma petite entreprise et J’passe pour une caravane), deux de Osez Joséphine (Madame rêve et Osez Joséphine), trois de Fantaisie militaire (La nuit je mens, Aucun express et Angora), deux de En amont (Nos âmes à l’abri et La mariée des roseaux), sans compter Les mots bleus, de Christophe et Jean-Michel Jarre jadis reprise par Bashung en hommage à son collègue et ami Christophe – décédé pendant la pandémie. Ces titres proviennent de 5 des 16 albums studio de Bashung (incluant l’enregistrement posthume En Amont). 

À bien y penser, le risque n’est pas si grand pour Isabelle Boulay, qui a construit sa carrière sur la variété francophone et des compléments à saveur americana. Bashung était de cette génération de chanteurs français fascinés par l’Amérique d’après-guerre, les fondements de plusieurs de ses chansons s’inspirent des matériaux composites de la chanson nord-américaine : blues, folk, country et rock, ce qui sied bien à la chanteuse gaspésienne transplantée (partiellement ou totalement?) en Europe francophone.

Pour Isabelle Boulay, le risque était donc relativement mince pour ébranler son propre public, d’autant plus qu’une vaste part de ce marché se trouve désormais en France depuis qu’elle  y a pris mari et pays. Bashung étant décédé il y a 14 ans (un 14 mars de l’année 2009), sa “classicisation” est désormais consommée.

Voilà donc la chanteuse harnacher « les chevaux du plaisir » pour reprendre le sous-titre de cet opus, dompter ces notes si libres d’Alain Bashung et ces mots exquis de Jean Fauque, Doriand, Gaëtan Roussel, Pierre Grillet.  Que pouvait-elle ajouter à ces légendaires productions? Une couche supplémentaire d’américanité. L’instrumentation et l’interprétation des musiciens au service d’Isabelle Boulay rendent bien cette approche.

En fait, force est d’observer que l’écart entre les productions originelles et ces reprises n’est pas aussi prononcé qu’on aurait pu le craindre. On peut dire sans hésiter que l’interprète a fort bien intégré ce répertoire, que sa voix sied bien à cette proposition de reprises.

Les fans de Bashung s’y retrouveront-ils? Peut-être, difficile de le prévoir. Les fans d’Isabelle Boulay s’y retrouveront-ils? Fort possiblement. On le lui souhaite car sinon, ce risque artistique n’aura été qu’un court intermède de sa trajectoire professionnelle.

Tout le contenu 360

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Beyoncé – Cowboy Carter

Beyoncé – Cowboy Carter

Inscrivez-vous à l'infolettre