Pays : États-Unis Label : Anti- Genres et styles : jazz-fusion / Psychedelia Année : 2023

High Pulp – Days in the Desert

· par Varun Swarup

Sur son dernier album, Days in the Desert, High Pulp fait preuve d’une évolution remarquable dans sa direction musicale, offrant un breuvage capiteux qui vous laissera enivré de la meilleure façon possible. En deux albums, ce groupe de jazz psychédélique basé à Seattle est parvenu à un son cosmique complet qui se démarque d’un genre souvent saturé de familiarité. Alors que ce genre d’album se prête généralement à une écoute de fond, Days in the Desert demande votre attention et la mérite.

L’énigmatique ouverture  » Slaw  » ressemble à une sorte d’incantation, alors que les six membres du groupe vous attirent dans leur monde mystérieux, un monde qui semble très proche de celui exploré par Herbie Hancock sur Sextant ou, bien sûr, par Miles Davis sur Bitches Brew. Pourtant, le groupe ne tarde pas à trouver son propre créneau. Le morceau suivant, ‘Dirtmouth’, voit le groupe adopter un son rock plus anguleux, ce qui donne un morceau vraiment frais.  » Solanin « , avec Brandee Younger à la harpe, sonne parfois comme un album de Four Tet. Les invités sont nombreux, de Jeff Parker à MonoNeon en passant par Kurt Rosenwinkel, chacun ajoutant à la variété kaléidoscopique de ce qui est proposé ici.

Alors que Days in the Desert est indéniablement une exploration des potentialités sonores, High Pulp ne sacrifie pas la cohérence au nom de l’expérimentation. L’album conserve une qualité atmosphérique constante, créant un paysage qui semble à la fois vaste et introspectif comme le Mojave. La production est exceptionnelle, chaque instrument et chaque couche sonore ayant sa propre place pour briller. L’intégration d’éléments électroniques est particulièrement réussie, ajoutant une touche contemporaine à l’instrumentation traditionnelle du groupe sans pour autant dominer l’essence organique de leur musique.

Cependant, il y a des moments où l’éclectisme frôle l’écueil de la surcharge. Certains morceaux nécessitent plusieurs écoutes pour apprécier pleinement les nuances et les complexités en jeu. Cependant, cela contribue également à la longévité de l’album, car les écoutes répétées révèleront sans aucun doute des détails qui sont passés inaperçus la première fois. L’un des meilleurs atouts de Days in the Desert est qu’il s’améliore au fur et à mesure des écoutes.

Tout le contenu 360

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Beyoncé – Cowboy Carter

Beyoncé – Cowboy Carter

Orkestar Kriminal – Originali

Orkestar Kriminal – Originali

Simon Denizart – Piece of Mind

Simon Denizart – Piece of Mind

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

ARC – ARC

ARC – ARC

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Anti Jazz Police Festival – Jour 4

Anti Jazz Police Festival – Jour 4

Les Supersaxes de l’ONJM

Les Supersaxes de l’ONJM

Anti-Jazz Police Festival – Jour 3

Anti-Jazz Police Festival – Jour 3

Louise Jallu – Jeu

Louise Jallu – Jeu

Inscrivez-vous à l'infolettre