Pays : Chine Label : Maybe Mars Genres et styles : indie rock / post-punk Année : 2020

Bildungsroman

· par Rupert Bottenberg

Basé à Pékin, Maybe Mars est ou était le label de P.K.14, Joyside, Snapline et autres figures-clés de la scène indie-rock chinoise. Parmi ses artistes phares actuels, on retrouve Hiperson, un quintet de Chengdu. Capitale de la province du Sichuan, cette ville en plein essor du centre de la Chine est à l’écart de l’agitation culturelle et du bruit de Shanghai et de Pékin, mais elle a son propre style. Hiperson est le groupe indie le plus en vue de la ville et ce cinquième album en autant d’années devrait contribuer à sa popularité.

Sa dynamique, qui oppose retenue et détente, tendresse et rudesse dans un cadre sonore spacieux et caverneux, demeure la même sur Bildungsroman. Les structures et les arrangements, toutefois, y sont souvent plus ambitieux et complexes. Chacune des chansons offrent davantage de surprises, même les plus dépouillées. L’une des forces de Hiperson est sa chanteuse, Chen Sijiang, dont la projection oscille entre déclamation solennelle, exclamations oratoires et chanson sérieuse, le tout livré avec vulnérabilité et conviction. La pièce d’ouverture, Sprint Breeze, et Our Ballad, sans doute la pièce maîtresse de l’album, le démontrent bien (voir leurs vidéos respectives ici et ici).

Les textes de Chen – assez concis et évocateurs pour qu’on ne perde pas grand-chose dans la traduction – rendent bien ce que vit et ressent la jeunesse chinoise en cette période de bouleversements. Ses paroles puissamment poétiques, à couper le souffle même dans certains passages, sont portées par la force soigneusement contrôlée du groupe derrière elle, tout en retenu jusqu’à ce qu’elle se laisse aller avec abandon.

Tout le contenu 360

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Aquaserge – La fin de l’économie

Aquaserge – La fin de l’économie

DoNormaal – Palmspringa

DoNormaal – Palmspringa

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Des filles qui rockent

Des filles qui rockent

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Aunty Rayzor – Viral Wreckage

Aunty Rayzor – Viral Wreckage

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

Festival Classica |Un heureux Meslanges pour une fin d’édition en contraste

Festival Classica |Un heureux Meslanges pour une fin d’édition en contraste

Élégie aux Francos- ouvertures romantiques et tentations punk

Élégie aux Francos- ouvertures romantiques et tentations punk

Convulsing – Perdurance

Convulsing – Perdurance

Darkthrone – It Beckons Us All…….

Darkthrone – It Beckons Us All…….

Ulcerate – Cutting the Throat of God

Ulcerate – Cutting the Throat of God

Botanist – Paleobotany

Botanist – Paleobotany

Les Violons du Roy, Cameron Crozman, Nicolas Ellis | Haydn Cello Concertos – Hétu Rondo

Les Violons du Roy, Cameron Crozman, Nicolas Ellis | Haydn Cello Concertos – Hétu Rondo

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Inscrivez-vous à l'infolettre