Arooj Aftab, Vijay Iyer, Shahzad Ismaily – Love in Exile

· par Alain Brunet

D’origine pakistanaise et transplantée à Brooklyn, la douée compositrice et chanteuse Arooj Aftab a développé un art hybride, actualisé et très personnel, certes inspiré du qawwalî  soufisme chanté à l’indienne et surtout du ghazal, un stytle oriental évoquant l’amour, la perte, la mélancolie mais aussi une quête mystique d’élévation. Depuis près de 10 ans, elle a enregistré les albums Bird Under Water (2014) Siren Islands (2018) et Vulture Prince (2021), la voici au centre d’un trio avec le brillantissime claviériste, improvisateur et compositeur Vijay Iyer (d’origine indienne mais né aux USA) et le multi-instrumentiste Shahzad Ismaily (d’origine pakistanaise), en résulte cet excellent Love in Exile qui vient de paraître.

On devine qu’Arooj Aftab, à l’instar de ses éminents collègues, a écouté les enregistrements historiques de la fusion du jazz et de la musique indienne côté Miles Davis et tout ce qui s’en est suivi au domaine de cette fusion entre jazz et musiques classiques indiennes – écoutez d’abord Get Up With It (équipe de 1972) , la compilation Miles From India (2008), côté Shakti à la fin des années 70 (John McLaughlin, L. Shankar,  Zakir Hussain, Vikku Vinayakram).  Un demi-siècle plus tard, ces formes n’ont cessé d’évoluer dans le sud du continent asiatique mais encore des musiciens indiens et pakistanais transplantés en Occident ont-ils poursuivi la démarche. Interprétées  par Arooj Aftab en ourdou (la langue des Indiens et Pakistanais musulmans) ces musiques d’un calme contagieux  sont interprétées sur des tempos très lents.

Le bourdon (drone) typique des musiques indiennes est ici actualisé par le remplacement de  l’harmonium traditionnel par des synthétiseurs et le Fender Rhodes, ce qui permet de facto des improvisations circonspectes de Vijay Iyer et Shahzad Ismaily, aucunement axées sur la performance dans le cas qui nous occupe. Ces nappes de claviers et de fréquences synthétiques enrichissent ainsi ce vocabulaire minimaliste et classique de l’Asie méridionale auquel on juxtapose des harmonies jazz et classiques occidentales. Qui plus est, cette approche ambient offre un équilibre remarquable entre musiques électroniques, instrumentales et vocales, ce qui reste  toujours très difficile à atteindre. Pour se calmer, respirer par le nez et réajuster son équilibre intérieur, voilà une musique on ne peut plus appropriée.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre