Le Portier : de la mort à la vie

Entrevue réalisée par Alain Brunet
Genres et styles : pop de chambre

renseignements supplémentaires

Le Portier est une créature bicéphale, engendrée par l’auteur-compositeur-interprète Jesse Proteau (ex-Marabu, aujourd’hui alias Zagata) et le compositeur, arrangeur, claviériste et directeur musical Vincent Réhel (Robert Charlebois, Diane Tell, Dumas, Stefie Shock, Rickie Lee Jones). 

Ayant collaboré jadis pour la réalisation côté Marabu, les deux artistes sont de nouveau réunis en décembre 2019, cette fois pour orchestrer un hommage funèbre à un proche de Vincent. 

Après la mort ? La vie. Cette triste disparition a été une occasion de création, Vincent et Jesse ont relancé leur collaboration, une douzaine de chansons sont rendues publiques sous la bannière Cérémonie, Le Portier vous invite à pénétrer dans leur nouvel édifice créatif… et la créature bicéphale assure le tour du propriétaire !

PAN M 360 :  D’abord un projet d’ode funèbre, qu’est devenu Le Portier par la suite  pour ainsi s’incarner dans l’album Cérémonie ?

Le Portier (réponse à 4 mains): Cet album écrit à quatre mains propose un folk de chambre coloré d’accents pop qui repose sur un équilibre subtil entre la douceur des cordes, la chaleur de la guitare acoustique et l’expressivité du piano et des claviers. L’ensemble des ingrédients constitue un écrin somptueux pour la voix agile de Jesse, sensible et tout en retenue. 

PAN M 360 : Aviez-vous des projets vaguement cousins en tête lorsque vous avez imaginé le mélange des genres et le type d’orchestration ?

Le Portier: Nous avions le désir de créer une musique organique et des chansons supportées d’instruments de terre (quatuor à cordes, guitare, contrebasse, piano). Le but étant d’obtenir un résultat le plus intemporel possible. 

PAN M 360 : À partir d’un  cérémonial pour la disparition d’un proche vous avez cheminé vers d’autres ambiances. Quelles furent sommairement les climats poétiques et musicaux traversés par vous deux?

Le Portier: La mort nous a initialement rassemblés pour ce projet mais nous avons saisi l’opportunité d’aborder la vie sur son parcours entier. Par exemple : la naissance (Enfant lumière) , le bonheur simple (D’estimauville) l’amour (Mura Mura) , le cheminement personnel (Sang-Froid, Raccourcis), le deuil (Petite Boîte). 

Baignées dans des ambiances douces et feutrées, les douze chansons de l’album oscillent entre l’ombre et la lumière, la mélancolie et l’espoir, la peine et le bonheur; on y célèbre la naissance, la mort et ce qui se passe entre les deux. Interprétées sur le ton de la confidence, les pièces sont autant de portes ouvertes sur l’expérience humaine – l’amour, refuge ultime ou lieu de déchirements, le renoncement, la paternité, les joies du quotidien, la mémoire ou encore le deuil.

PAN M 360 :  Que motive cette traversée de la vie en chansons dans ce contexte? Le départ d’un proche vous aurait-il fait réfléchir à vos propres existences, aux portes ouvertes une vie durant? 

Le Portier: Composées et interprétées par Vincent, trois pièces instrumentales permettent à l’auditoire de s’inviter à son tour dans la cérémonie et d’y ajouter ses propres histoires à celles qui lui sont racontées.

PAN M 360 :   Pourriez-vous raconter brièvement le processus de création et de production à deux? Qui a fait quoi? Comment le tout s’est-il déroulé?

Le Portier :  Initialement,  Jesse et Vincent ont enregistré à distance dans leurs studios respectifs. D’un bout à l’autre, ils ont réalisé et arrangé l’album ensemble. Jesse Proteau (voix et guitares) et Vincent Réhel (piano, Moog et orgue) sont appuyé par les percussionnistes Justin Allard et Mélissa Lavergne, le contrebassiste Martin Roy et un quatuor à cordes composé des violonistes Mélanie Bélair et Chantal Bergeron, de l’altiste Ligia Paquin et de la violoncelliste Sheila Hannigan. La prise de son est de Guillaume Chartrain.

Le Portier :  De quelle manière avez-vous intégré les interprètes? Comment les séances ont-elles été dirigées?  

PAN M 360: À Montréal, les séances de cordes et claviers ont été dirigées au studio Dandurand, sous la supervision de Vincent. Toutes les voix (chœurs, harmonies et soliste) ont été enregistrées par Jesse dans son studio. En fait, il n’y a pas d’autres voix invitées sur l’album. Les percussions de Justin Allard et de  Mélissa Lavergne ont été enregistrées au studio de Vincent. 

PAN M 360 :  Souhaitez-vous une vie sur scène pour cette musique? Si oui, quels sont les projets? Même orchestration?Le Portier: Une captation live au studio Piccolo incluant 10 musiciens a été enregistrée et réalisée par Mario Rouleau et servira de spectacle virtuel dans un avenir proche. Une tournée est également envisagée lorsque la situation pandémique se calmera.

Tout le contenu 360

Aswell: banlieusard un jour, banlieusard toujours

Aswell: banlieusard un jour, banlieusard toujours

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

JAKŌ et ses paysages sonores expérimentaux aux Suoni

JAKŌ et ses paysages sonores expérimentaux aux Suoni

Ishi Tishi et leur soirée avec tous les animaux aux Suoni

Ishi Tishi et leur soirée avec tous les animaux aux Suoni

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité,  joie, insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité, joie, insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Inscrivez-vous à l'infolettre