Festival Classica – Hommage à Queen

Entrevue réalisée par Varun Swarup

renseignements supplémentaires

Comme le veut la tradition avec le Festival Classica, celui-ci se termine en beauté, cette fois par un concert de rock symphonique mettant à l’honneur le catalogue intemporel de Freddie Mercury et Queen. Aux côtés de Marc Martel, d’un chœur de 42 musiciens, d’un orchestre complet et d’un groupe rock, Simon Fournier, le directeur artistique, promet un spectacle vraiment spectaculaire. Nous avons pris le temps de discuter avec lui de la représentation à venir.

PAN M 360: Merci encore d’être ici Simon.  L’année dernière, on a parlé de Pink Floyd, et il me semble que cette année, le spectacle est un peu plus épique, non? Avec la musique de Queen, un chœur, un orchestre, et un band?

Simon Fournier: Oui, exactement. Est-ce que tu étais là l’année passée pour le spectacle de Pink Floyd?

PAN M 360: Mais oui et j’ai été surpris par l’ampleur de tout cela. Donc, j’imagine que cette année, il y a eu beaucoup de préparation et de logistique pour Queen?

Simon Fournier: Oui, mais tout de même, c’est un spectacle qu’on a déjà fait dans le passé. On l’a fait à la Maison symphonique en 2022. Ce n’était pas moi qui dirigeais à ce moment-là. J’avais préparé les chœurs et fait quelques arrangements. Cette fois-ci, je dirige, donc je connais bien la partition.

PAN M 360: Est-ce que c’était avec Marc Martel aussi?

Simon Fournier: Oui, avec Marc Martel, qui est extraordinaire. Il ressemble tellement à Freddie Mercury, c’est incroyable! Quel plaisir de travailler avec un artiste de ce calibre.

PAN M 360: Qu’est-ce que la musique de Queen signifie pour toi?

Simon Fournier: C’est une musique très éclectique. Ils ont des chansons très différentes comme « Killer Queen » et « We Will Rock You, » ainsi que des ballades comme « Love of My Life. » Ils ont toujours exploré des idées musicales sans se soucier de l’homogénéité, et ça fonctionne très bien avec un orchestre symphonique. Il y a déjà des éléments orchestraux dans leurs chansons, donc les arrangements symphoniques se marient très bien avec leur musique.

PAN M 360: Quelle est la différence entre ce spectacle et les versions originales?

Simon Fournier: Nous avons un band en plus de l’orchestre, ce qui permet d’avoir un spectre de nuances et d’interprétation plus étendues . Je demande parfois au band de jouer différemment pour accentuer certaines gradations dans l’orchestration qui ne sont pas dans les versions originales.

PAN M 360: Quels sont les défis de ce type de spectacle?

Simon Fournier: Les chœurs de Queen sont les plus difficiles dans la musique pop. Ils ajoutaient des couches de voix en studio, créant des harmonies riches et complexes. Reproduire cela en live demande beaucoup de travail et de préparation.

PAN M 360: Est-ce que cela nécessite beaucoup de répétitions?

Simon Fournier: Oui, beaucoup. Les chœurs travaillent très dur pour atteindre un résultat respectable. Ils ont même des moments a cappella dans le spectacle.

PAN M 360: J’imagine que ce spectacle va vraiment donner des frissons?

Simon Fournier: Oui, c’est garanti. Il y a même une petite surprise que je ne peux pas révéler pour l’instant.

PAN M 360: Cela semble vraiment excitant. Est-ce que tu apprécies de faire ce genre de programme pour Classica?

Simon Fournier: Oui, c’est un plaisir. J’ai grandi avec le rock et j’ai étudié la musique classique par la suite. Depuis 2017 avec Classica, j’ai fait des spectacles des Beatles, de Pink Floyd, et maintenant de Queen. C’est beaucoup de plaisir.

PAN M 360: Et cette année, il y aura des améliorations pour le son, n’est-ce pas?

Simon Fournier: Oui, nous aurons des relais de haut-parleurs pour que le son soit puissant et clair, même pour ceux qui sont loin. Nous avons une équipe expérimentée qui sait ce que nous recherchons.

PAN M 360: Merci beaucoup d’avoir pris le temps pour cette interview. On a vraiment hâte de voir le spectacle.

Simon Fournier: Merci. À la prochaine.

Hommage à Queen

Samedi le 15 juin à Boucherville au Parc de la Rivière-aux-Pins

Pour infos et billets, c’est ici

Tout le contenu 360

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

JAKŌ et ses paysages sonores expérimentaux aux Suoni

JAKŌ et ses paysages sonores expérimentaux aux Suoni

Ishi Tishi et leur soirée avec tous les animaux aux Suoni

Ishi Tishi et leur soirée avec tous les animaux aux Suoni

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité,  joie, insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité, joie, insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Inscrivez-vous à l'infolettre