×
Pays : France Label : InFiné Genres et styles : downtempo / électronique Année : 2020
Rone

Room With a View

· par William Paulhus

Très assidu, le compositeur et musicien français Erwan Castex, alias Rone, nous revient ponctuellement tous les deux ans depuis 2007 avec un nouvel album sous l’excellente étiquette européenne InFiné. Toujours très conceptuelles, ses créations nous emportent dans un univers électro vivifiant et très coloré. Cette nouvelle proposition intitulée Room With a View est le pendant du spectacle du même nom qu’il a présenté l’hiver dernier au Théâtre du Châtelet, à Paris, avec une troupe de 18 danseurs du Ballet National de Marseille. Vous comprendrez que l’imposant concept derrière ce disque représente le projet le plus ambitieux de sa prolifique carrière.

Même si le spectacle porte sur la réaction des jeunes générations devant l’effondrement écologique, économique et sociétal – ce qui est plutôt grave comme thématique – la musique de Rone reste relativement positive et d’une grande sensibilité. Jouant habilement avec les styles et les crescendos, le Français manipule les sons comme peu d’artistes de la musique électronique de notre époque savent le faire. En plus des habituels synthétiseurs, les treize compositions renferment un large éventail d’instruments : clavecin, orgue, guitare, flûte, gamelan, cuivres. Nous avons même droit à une superbe chorale sur le morceau Human. Rone nous offre un album étoffé rappelant parfois une version plus cinématographique de l’univers du Britannique Jon Hopkins. La pièce plus ambient Lucid Dream et les premières minutes de La Marbrerie évoquent quant à elles les légendaires Boards Of Canada. Âgé d’à peine quarante ans, ce prodige démontre encore une fois l’étendue de son talent. La suite s’annonce prometteuse.

Inscrivez-vous à l'infolettre