×
Pays : Finlande Label : Cosmo Rhythmatic Genres et styles : bruitiste / électronique / glitch Année : 2020
Vladislav Delay

Rakka

· par William Paulhus

Celui que l’on connait pour de grands classiques comme Multila ou encore Visa est de retour le couteau entre les dents. Après la parution de son précédent album en 2014, le Finlandais Sasu Ripatti rangeait ses machines et disparaissait pour une série de voyages au-delà du cercle arctique. C’est six ans plus tard qu’il fait revivre son légendaire projet Vladislav Delay avec un album fortement inspiré par ses randonnées périlleuses dans la toundra.

Ce n’est pas vraiment l’influence de la nature qui transparaît sur Rakka, mais plutôt l’urgence de vivre instinctive qui nous habite dans les situations extrêmes. Comme vous pouvez sans doute le déduire, le résultat est cru et écrasant. Ce que l’Européen nous sert s’apparente à un combat de sept rounds que nous perdons tous lamentablement. Cette brutalité numérique est éreintante, une avalanche de décibels nous percute vigoureusement créant un rituel presque bestial sur de folles compositions comme Rakkine et Rampa.

Le grand retour de Ripatti nous propose une musique suffocante qui surpasse l’intensité de plusieurs styles jugés extrêmes et qui sont également très populaires en Scandinavie. Les rythmiques massives et tourbillonnantes présentes sur Rakka relèguent aux oubliettes tout ce que vous pouvez imaginer en termes de puissance sonore. Avez-vous déjà eu l’impression de vous faire percuter par une locomotive en écoutant une chanson? Et bien, c’est ce qui survient sur un titre comme Raajata. Malgré cette violence déroutante, le résultat est totalement obsédant. Vous aurez toutefois été prévenu, nous ne ressortons pas indemnes d’une écoute au casque.

Inscrivez-vous à l'infolettre