Pays : États-Unis Label : The Null Corporation Genres et styles : ambient / drone / électronique / expérimental Année : 2020

Ghosts V-VI

· par Alex Labonté

Dans la foulée du #Stayhome et douze ans après Ghosts I-IV, Nine Inch Nails nous invite à nous évader en nous offrant gratuitement un abum double contenant plus de 2 h 30 (!) de musique instrumentale. Ici, le groupe ne nous offre pas une simple escapade, mais bien un environnement sonore qui reflète les événements entourant la pandémie. Comme s’ils portaient le poids du monde sur leurs épaules, Trent Reznor et son collaborateur de longue date Atticus Ross nous invitent plutôt à regarder directement dans l’inéluctable série d’événements alarmants qui se déroule devant nous.

Toutefois, enfilez vos combinaisons, car on sort dans l’espace avec Ghosts V-VI. On se retrouve en orbite autour de l’angoisse, avec une pléthore de pièces cryptiques, lancinantes, voguant sur l’ambient et parfois vers le new age, avec quelques moments de drone. Rien d’extraordinaire cependant, on reste dans l’exploration de sons éthérés et d’ambiances glauques créés à l’aide de synthés, de pianos parfois désaccordés, de rares guitares et d’échantillonnages obsédants. Les pièces comportent des fréquences anxiogènes – Hope We Can Again donne carrément des acouphènes.

NIN possède toujours cette capacité de créer une impression de menace imminente en arrière-plan, peu importe la douceur apparente de certaines des pièces… comme un ennemi géant et invisible qui approche peu à peu, caché par une soie épaisse. La tristesse est aussi flagrante; les grandes mains de Reznor savent aller au fond de notre cerveau pour en extraire les larmes cachées et ainsi irriguer les canaux de nos yeux asséchés.

Dans la deuxième partie, appelée Locusts, les murs se referment encore plus sur nous, si une telle chose est possible. Les titres oppressants comme Trust Fades, Your New Normal ou Turn This Off Please contribuent à la chose. The Cursed Clock, avec ses notes incisives qui vrillent le crâne, en est aussi un bon exemple. Des cuivres inquiétants sèment la zizanie et nous entraînent au cœur des ténèbres sur Around Every Corner et The Worriment Waltz. L’album termine sur Almost Dawn, avec un battement de cœur. Ou… seraient-ce les pas de ce spectre qui a finalement pris chair ?

Tout le contenu 360

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Beyoncé – Cowboy Carter

Beyoncé – Cowboy Carter

Inscrivez-vous à l'infolettre